Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 19/01/2018

Saeb Erekat : "La solution à deux États a été détruite"

© France 24

Les relations diplomatiques ont rarement été aussi mauvaises entre l'Autorité palestinienne et les États-Unis, et le processus de paix semble un peu plus à l'arrêt encore. Pour le négociateur en chef des Palestiniens, Saeb Erekat, interviewé par notre correspondant dans la région, Antoine Mariotti, les décisions prises par Donald Trump enterrent la solution à deux États et "détruisent les Palestiniens modérés, ceux qui croient aux négociations".

Vent debout contre les États-Unis, les Palestiniens ne décolèrent pas après les annonces successives de Donald Trump : la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël bien sûr, mais aussi la réduction de moitié de l'aide financière américaine à l'UNRWA, l'office des Nations unies chargé des réfugiés palestiniens.

>> À lire aussi : Mahmoud Abbas n'acceptera aucun plan de paix américain

Saeb Erekat affirme que 18 % du budget l’Autorité palestinienne ces trois dernières années a été alloué aux camps de réfugiés palestiniens, pour y contrer l’influence des "meurtriers de l’organisation État islamique". Selon lui, en réduisant les aides financières, Donald Trump "va transformer les camps de réfugiés en camps de recrutement pour tous les extrémistes de cette région".

Il considère également que le gouvernement de Benjamin Netanyahou est "le plus extrémiste jamais au pouvoir en Israël depuis 1948" et déplore "ne pas avoir de partenaires pour la paix en Israël".

Par Antoine MARIOTTI

Les archives

15/10/2018 L'Entretien de France 24

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

Dans son troisième roman, "1994", le journaliste algérien Adlène Meddi revient sur une année charnière de la décennie noire en Algérie. Il retrace l’histoire de quatre lycéens...

En savoir plus

12/10/2018 L'Entretien de France 24

Paul Kagame : "Avec Macron, nous pouvons faire des progrès"

Dans le cadre du sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie, France 24 et RFI ont interviewé le président rwandais Paul Kagame, qui a souligné sa volonté d’améliorer les...

En savoir plus

12/10/2018 L'Entretien de France 24

Emmanuel Macron juge l'affaire Khashoggi "très grave"

Dans une interview exclusive à France 24 et RFI, Emmanuel Macron s'est exprimé pour la première fois sur la disparition du journaliste Jamal Khashoggi au consulat saoudien...

En savoir plus

12/10/2018 L'Entretien de France 24

"Sans accord sur nos frontières, pas d'avenir dans l'UE pour le Kosovo et la Serbie"

"Je signerai l’accord de paix Kosovo-Serbie, indépendamment des voix critiques, quand l’UE et les États-Unis auront une garantie de la reconnaissance du Kosovo par la Serbie", a...

En savoir plus

11/10/2018 L'Entretien de France 24

Essebsi sur France 24 : "Les femmes sont la clé de voûte de la démocratie"

Dans un entretien à France 24, le président tunisien Béji Caïd Essebsi a insisté sur la place des femmes dans son pays et l'importance de défendre les droits des femmes en...

En savoir plus