Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie turque fragilisée par l'inflation et la chute de la monnaie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

En savoir plus

Découvertes

La fonction "panorama" de Google Photos a accidentellement généré un photomontage d’excellence

© Reddit/MalletsDarker

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 19/01/2018

Google Photos, ce nouveau grand maître du surréalisme.

Certains l’ignorent peut-être, mais il est possible de demander à Google Photos de créer un panorama "artificiel" en assemblant plusieurs photos d’une même scène, prises indépendamment les unes des autres. Quand la fonctionnalité tourne bien, ça donne quelque chose comme ça.

VOIR AUSSI : Un chien sympathise avec un photographe de street view et photobombe des dizaines de plans

Le traitement logiciel automatique des photos sur nos smartphones n’étant pas encore une science exacte, le résultat obtenu relève souvent soit du prodige, soit de l’abomination. Je pense que nous serons tous d’accord pour affirmer que le Redditor MalletsDarker a eu droit, lui, à un vrai miracle. Récemment parti en vacances à Lake Louise, au Canada, il a demandé à Google Photos de lui générer l’un de ces fameux panoramas avec ses photos prises sur les pistes. Mais l'IA s'est un peu mélangée les pinceaux, créant accidentellement ce chef-d'œuvre.

Quelque chose à ajouter à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 19/01/2018