Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Cameroun, la demande de M. Kamto d'annulation du scrutin rejetée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'affaire Khashoggi écorne un peu plus l'image de l'Arabie Saoudite

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Jamal Khashoogi : menaces sur la presse

En savoir plus

POLITIQUE

Perquisitions visant J-L. Mélenchon : Le leader de la france Insoumise en fait-il trop?

En savoir plus

FOCUS

Les Bosniens s'organisent face à l'afflux de migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Galveston" : l’échappée américaine de Mélanie Laurent

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Arabie Saoudite : les conflits d'intérêt de Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Objectif "Faim zéro" : Lambert Wilson décrit son nouveau combat

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

Découvertes

Snoop Dogg a passé la soirée à fumer de la weed sur Twitch et c'était n'importe quoi

© BaguMaX/YouTube/Snoop Dogg/Capture d'écran | "Hey bitch, I'm gonna kill you motha fucker!"

Texte par Benjamin BRUEL

Dernière modification : 24/01/2018

"Alors, ce soir, Snoop Dogg ? Snoop Doggy Dogg ?! Alors, qu'est-ce qu'on attend ?"

Snoop Dogg continue à nous vendre du rêve, mais il n'oublie pas de faire un peu d'argent en même temps. Mardi 23 janvier, à environ 22 heures (heure française), le rappeur de la West Coast américaine, célèbre amateur de weed corsée, s'est connecté sur Twitch pour réaliser un live lunaire sur son compte personnel, Doggydogg20.

VOIR AUSSI : Un génie a diffusé un véritable match de MMA en le faisant passer pour un jeu vidéo

C'était un live sponsorisé, c'est-à-dire payé, par les développeurs du studio Outpost Games pour la sortie en accès anticipé de leur nouveau titre, "SOS", disponible depuis mardi sur Steam à 30 euros. C'est un jeu de survie en multijoueur où 16 coéquipiers se retrouvent débarqués sur une île déserte avec la survie pour seul et unique but.

On peut dire que Snoop Dogg a magnifiquement réussi cette opération marketing de génie, puisqu'environ 80 000 personnes sont restées connectées sur son live, alors qu'il enchaînait les gros blunts à l'herbe magique, se mettait à hurler contre ses ennemis ou ses coéquipiers et partait en gros éclat de rire en mode, "I'm gonna kiiiiillll yoooou biiiitch!". Un live hilarant qui s'est bien sûr conclu par le célèbre credo "smoke weed everyday" du rappeur. L'homme est né pour être un streamer.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 24/01/2018