Accéder au contenu principal

Italie : un train déraille près de Milan, au moins trois morts

Des sauveteurs et des policiers transportent une victime sur une civière sur le lieu d'un déraillement, le 25 janvier 2018 près de Milan.
Des sauveteurs et des policiers transportent une victime sur une civière sur le lieu d'un déraillement, le 25 janvier 2018 près de Milan. Piero Cruciatti / AFP

Le déraillement d'un train régional a fait au moins trois morts et dix blessés graves jeudi matin près de Milan. Le trafic ferroviaire entre Milan et Brescia est suspendu.

Publicité

Un train régional a déraillé jeudi 25 janvier vers 7 heures du matin près de Milan. Le bilan provisoire fait état de trois à cinq morts et de dix blessés graves et d'une centaine de blessés legers. Les secours sont actuellement sur place et le trafic est suspendu entre Brévia et Milan, dans la banlieue nord-est.

Parti de Crémone à 5h32, le train régional 10452, exploité par la compagnie régionale lombarde Trenord, devait arriver à Milan à 7h24. Il a quitté les voies dans la gare de Pioltello Limito, à une quarantaine de kilométres de Milan.

Ce train régional transporte essentiellement des passagers se rendant sur leur lieu de travail ainsi que des étudiants dans le centre de Milan.

Les causes de cet accident sont toujours inconnues. Selon les témoignages recueillis par les médias italiens, le train s'est mis à trembler fortement, comme s'il passait sur des rochers. Il y a eu ensuite un coup de frein très brutal et le train a déraillé. En milieu de matinée, les secouristes continuaient de fouiller l'intérieur des wagons pour retrouver et évacuer les passagers encore encastrés dans l'amas de tôle. L'un des wagons gît actuellement, plié presque en angle droit, en travers de la voie.

Le parquet de Milan a ouvert une enquête et, selon les médias, les enquêteurs ont commencé à interroger le conducteur du train.

Cet accident est le plus grave qui soit survenu en Italie depuis la catastrophe ferroviaire qui avait fait 23 morts en juillet 2016 dans les Pouilles (sud).

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.