Accéder au contenu principal

Wall Street, portée par les résultats, ouvre nettement dans le vert

3 mn
Publicité

New York (AFP)

Wall Street se montrait en forme jeudi à l'ouverture d'une séance marquée par une nouvelle salve de résultats d'entreprises et la décision de la Banque centrale européenne de maintenir en l'état sa politique monétaire accommodante: le Dow Jones gagnait 0,36% et le Nasdaq 0,24%.

Vers 14H55 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average montait de 95,12 points à 26.347,24 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait de 17,60 points, à 7.432,66 points.

L'indice élargi S&P 500 prenait 0,16% ou 4,68 points à 2.842,22 points.

A l'issue d'une séance déjà dominée par les comptes trimestriels, la Bourse de New York avait terminé sur une note contrastée mercredi, le Dow Jones (+0,16%) décrochant un nouveau record tandis que le Nasdaq avait cédé 0,61%.

Le dynamisme à l'oeuvre jeudi "est la conséquence d'éléments menant le marché depuis le début de l'année: le repli du dollar, la montée des prix du pétrole (à leur plus haut depuis 2014, NDLR), l'optimisme sur l'économie mondiale et des résultats impressionnants", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.

Le fabricant d'engins de chantier Caterpillar ou le conglomérat industriel 3M, deux membres du Dow Jones, faisaient partie des groupes ayant dépassé les prévisions. L'action de Caterpillar, après avoir démarré dans le vert, perdait toutefois 0,42% à 167,64 dollars. Celle de 3M montait de 0,74% à 249,52 dollars.

Quelques groupes déçoivent quand même parfois, à l'instar jeudi du constructeur automobile Ford (-3,05% à 11,68 dollars) qui s'est montré pessimiste pour 2018, ou de la compagnie American Airlines (-3,72% à 52,75 dollars), qui a annoncé jeudi une baisse de ses bénéfices et revenus trimestriels et annuels.

L'optimisme des investisseurs était renforcé par deux indicateurs de bonne tenue: les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont augmenté un peu moins que prévu et l'indice composite des principaux indicateurs aux Etats-Unis a avancé plus que prévu.

En revanche, les ventes de maisons neuves ont reculé plus que ne le prévoyaient les analystes, a annoncé jeudi le département du Commerce.

Les marchés, qui ont beaucoup profité ces dernières années des largesses des banques centrales, étaient aussi encouragés par le maintien par la BCE de ses mesures de soutien à l'économie.

L'institution de Francfort a laissé jeudi ses taux inchangés et confirmé son vaste programme de rachats de dette au moins jusqu'en septembre. Et son président Mario Draghi a assuré qu'il y avait "très peu de chances" que la BCE relève ses taux cette année.

Parmi les autres valeurs du jour, la chaîne de supermarchés Kroger s'octroyait 1,51% à 29,93 dollars. Selon le New York Post, le groupe discute actuellement d'un éventuel partenariat avec le géant du e-commerce chinois coté à New York Alibaba (+0,59% à 196,68 dollars), une décision destinée à contrecarrer la concurrence grandissante d'Amazon (+0,79% à 1.368,30 dollars) après son rachat des supermarchés bio Whole Foods.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,664% contre 2,647% mercredi soir et celui des bons à 30 ans, s'affichait à 2,931%, contre 2,928% à la précédente clôture.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.