Accéder au contenu principal
HANDBALL

Handball : l'Espagne décroche son premier titre européen, le bronze pour la France

Les Espagnols brandissent leur trophée à l'issue de la finale de l'Euro remportée contre la Suède, dimanche 28 janvier.
Les Espagnols brandissent leur trophée à l'issue de la finale de l'Euro remportée contre la Suède, dimanche 28 janvier. Andrej Isakovic, AFP
3 mn

L'Espagne a remporté dimanche l'Euro de Handball, à l'issue d'une finale totalement inattendue face à l'équipe suédoise. Les Français finissent troisième de la compétition

Publicité

Après quatre finales perdues, l'équipe d'Espagne de handball a remporté son premier Euro en renversant la Suède, 29 à 23, dimanche 28 janvier, à Zagreb. Avec ce titre, les hommes de Jordi Ribera poursuivent leur progression sur la scène européenne, après une troisième place en 2014 et une médaille d'argent il y a deux ans.

Dans cette finale totalement inattendue, ils ont pourtant été menés pendant toute la première période, avant de neutraliser les Suédois, qui n'ont inscrit que deux buts au cours des vingt premières minutes du deuxième acte.

Les Espagnols décrochent le titre malgré un parcours compliqué lors duquel ils ont connu deux revers avant d'arriver en finale, contre le Danemark (22-25) et la Slovénie (26-31). Mais ils restaient sur une victoire convaincante face aux Allemands, tenants du titre (31-27) et surtout une démonstration contre la France (27-23), championne du monde.

"On a toujours su revenir plus fort"

"Je n'arrive pas à y croire encore. On a eu beaucoup de difficultés, on a perdu des matches, mais on a toujours su revenir plus fort", a réagi Ferran Solé, élu meilleur ailier droit du tournoi.

Un peu plus tôt, dans la petite finale, la France, championne du monde en titre, avait décroché la médaille de bronze grâce à sa victoire sur le Danemark, champion olympique, 32-29.

Cette troisième place laisse à certains un goût d'inachevé compte tenu du parcours parfait des Bleus jusqu'aux demi-finales. Après un sans faute de six victoires en six matches, la France avait trébuché vendredi lors de son seul match couperet.

En bon capitaine, Cédric Sorhaindo a tenu à prendre du recul sur le tournoi : "Je pense que l'équipe a grandi. Au calme, on fera le point pour savoir ce qu'on doit encore travailler", a-t-il déclaré.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.