Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Découvertes

Le rat-taupe nu est peut-être laid mais on vient de lui découvrir un nouveau super-pouvoir

© Chicago Tribune/Getty Images

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 29/01/2018

"L'habit ne fait pas le moine", dit le célèbre proverbe. Et en voici une nouvelle illustration : malgré son physique peu avantageux, le rat-taupe nu défie les lois du vieillissement.

On le savait immunisé contre n'importe quel cancer ou résistant à une apnée de 18 minutes, le rat-taupe nu vient une nouvelle fois de prouver sa toute-puissance. En effet, ce drôle de rongeur ne vieillirait pas de la même façon que ses congénères. 

VOIR AUSSI : Le rat-taupe nu est devenu la mascotte de la lutte contre le chantage aux "nudes" au Canada

Tous les mammifères suivent le modèle de Gompertz, c'est à dire que leurs chances de mourir augmentent proportionnellement avec le temps. Dans le cas de l'humain, le risque d'un décès double chaque année après avoir passé les trente ans. Mais le rat-taupe nu semble exempté de cette règle, comme l'indiquent des chercheurs américains dans une étude publiée le 24 janvier dans la revue scientifique eLife. 

"Ce sont les données les plus excitantes que j'ai jamais obtenu", raconte l'une des auteures de l'étude, la biologiste Rochelle Buffenstein, au magazine Science. "Cela va à l'encontre de tout ce que nous connaissons en terme de biologie des mammifères", ajoute celle qui étudie ces petites bêtes depuis plus de trente ans. 

Résistants au cancer, au manque d'oxygène et au temps

Après avoir étudié pas moins de 3 299 spécimens de l'espèce, Rochelle Buffenstein s'est rendue compte qu'à sa naissance, un rat-taupe nu avait environ une chance sur 10 000 de mourir, et que ce chiffre n'évoluait pas au cours de sa vie, d'une durée approximative de trente ans. En fait, qu'il soit jeune ou âgé, le rongeur semble totalement étranger à l'épreuve du temps. "Ces découvertes ne font que renforcer notre intuition : les rats-taupe nus sont des animaux exceptionnels à étudier pour mieux comprendre les mécanismes de la longévité", ajoute la biologiste

Malgré ces découvertes, on ne sait toujours pas expliquer pourquoi cette espèce en particulier possède tant de dons. Une étude datant de 2009 évoquait diverses causes possibles, comme la présence de protéines spéciales dans leurs organismes. Un mystère qui fait de ce rongeur pas très avantagé un véritable super-héros. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

– BONUS : Le rat-taupe nu est devenu la mascotte de la lutte contre le chantage aux "nudes" au Canada

Première publication : 29/01/2018