Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Dakar, capitale de l'éducation"

Capture d'écran France 24

Dans cette revue de presse internationale du 2 février 2018 : la venue d’Emmanuel Macron à Dakar vue par la presse sénégalaise, le contenu d'une note confidentielle sur le FBI qui fait polémique aux États-Unis, et les rebondissements dans l’enquête sur la mort de l’actrice Natalie Wood, qui pourrait bien être rouverte, près de 40 ans après les faits.

PUBLICITÉ

Donald Trump devrait autoriser dans la journée la publication d’une note confidentielle sur le FBI. Cette note accuse le Bureau fédéral d’investigation de s’être servi d'informations partisanes pour écouter un membre de son équipe de campagne en 2016, dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d’ingérence russe lors de la dernière campagne présidentielle américaine. Pour le New York Times, cette note relève d'un "complot républicain contre le FBI". En guise de mise en garde à Donald Trump, le Washington Post rappelle pour sa part que l’Histoire n'a pas été tendre envers les présidents qui se frottaient au FBI.

Emmanuel Macron entame une visite de deux jours à Dakar à l'occasion de la troisième conférence de financement du Partenariat mondial pour l'éducation (PME), qu'il parraine conjointement avec le président sénégalais Macky Sall. Selon le journal sénégalais Le Soleil, cet événement ouvre "une nouvelle ère entre Dakar et Paris". La Tribune Afrique écrit au contraire que l’opposition politique et une partie de la société civile sont vent debout contre cette visite. La venue d’une autre personnalité agite aussi les médias locaux comme SeneNews.com : celle la chanteuse Rihanna, ambassadrice du PME.

Presque 40 ans après la mort de l'actrice Natalie Wood, l’enquête rebondit. La star de "West Side Story" avait été retrouvée morte noyée en 1981 alors qu'elle se trouvait sur un yacht avec son mari, l'acteur Robert Wagner, 87 ans aujourd'hui. Le Los Angeles Times raconte que la police a désigné ce dernier comme "personne d'intérêt", c’est-à-dire qu'il est soupçonné de détenir des informations pouvant aider les enquêteurs à faire la lumière sur cette affaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.