Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Stan Lee, l'homme a régné"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Comores : le président Azali Assoumani prévoit une présidentielle anticipée au printemps prochain

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Stan Lee, le père des super-héros, est mort

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Macky Sall veut une mobilisation contre le terrorisme au Sahel comme en Syrie

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence sur la Libye à Palerme : chaos, division ... vers un échec ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

JP Bimeni : premier album épicé d'une voix burundaise de l'exil

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Antonio Guterres et Audrey Azoulay sondent les futurs défis à la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Italie : budget provocateur ou déficit démocratique ?

En savoir plus

L’invité du jour

Pédophilie : "Une catastrophe pour les victimes, une catastrophe pour l’Église"

En savoir plus

Asie - pacifique

JO de Pyeongchang : un haut responsable nord-coréen va se rendre en Corée du Sud

© Adek Berry, AFP | Le responsable nord-coréen Kim Yong-nam lors du sommet Asie-Afrique de 2015 à Jakarta.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/02/2018

La Corée du Sud s'apprête à accueillir un haut responsable nord-coréen aux fonctions honorifiques, vendredi, à l'occasion de l'ouverture des JO d'hiver. Kim Yong-nam effectuera une visite de trois jours, a annoncé dimanche Séoul.

Un haut responsable nord-coréen aux fonctions honorifiques va se rendre en Corée du Sud, vendredi 9 février, pour une visite de trois jours, dans le cadre des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, a annoncé dimanche 4 février, le gouvernement sud-coréen.

Kim Yong-nam, président du Parlement nord-coréen contrôlé par le parti unique, sera accompagné de trois autres responsables politiques et d'une équipe de soutien de dix-huit membres, a précisé le ministère sud-coréen de l'Unification. Il ne précise pas si Kim Yong-nam assistera ou non à la cérémonie d'ouverture des JO programmée le jour de son arrivée.

Un défilé sous la bannière de l'unification

En janvier, la Corée du Nord a, contre toute attente, annoncé qu'elle était prête à envoyer ses sportifs au Sud pour les jeux de Pyeongchang, déclenchant un intense processus diplomatique.

Cette annonce surprise était survenue à un moment où les tensions dans la péninsule coréenne atteignaient des sommets en raison des essais balistiques et nucléaires nord-coréens, avec pour toile de fond des échanges d'insultes personnelles et de menaces apocalyptiques entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump.

Au terme de négociations Nord-Sud, le régime de Pyongyang a accepté de dépêcher en Corée du Sud une délégation composée outre de sportifs, de pom-pom girls, d'artistes et de cadres divers. Les deux pays ont convenu de défiler ensemble sous la bannière de l'unification à la cérémonie d'ouverture et de former une équipe commune de hockey sur glace féminine. Dix skieurs et patineurs nord-coréens sont arrivés jeudi au Sud.L'accord prévoyait également la visite en Corée du Sud d'une délégation nord-coréenne de haut niveau.

Avec AFP

Première publication : 04/02/2018

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    JO de Pyeongchang : les hockeyeuses nord-coréennes bien arrivées en Corée du Sud

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Corée du Sud et du Nord : une seule équipe de hockey aux JO et quelques grincements de dents

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Corée du Sud et du Nord défileront ensemble aux JO de Pyeongchang

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)