Accéder au contenu principal

Cameroun : six civils tués dans une attaque de Boko Haram

Un policier camerounais patrouille dans les rues de Maroua, dans l'extrême-nord du pays, en septembre 2016.
Un policier camerounais patrouille dans les rues de Maroua, dans l'extrême-nord du pays, en septembre 2016. Reinnier Kaze, AFP

Une attaque imputée au groupe terroriste Boko Haram a fait six morts, dimanche soir, dans un village du nord du Cameroun, non loin de la frontière nigériane.

Publicité

Six civils ont été tués, dans la nuit de dimanche au lundi 5 février, dans l'extrême-nord du Cameroun, au cours d'une attaque imputée aux terroristes de Boko Haram, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Boko Haram a attaqué autour de 23 h le petit village de Hitawa, dans le canton de Tourou [arrondissement de Mokolo]", a indiqué à l'AFP une autorité jointe dans la zone.

"Les assaillants ont brûlé plus de 100 maisons", a ajouté cette source, s'exprimant sous couvert d'anonymat. L'attaque et son bilan ont été confirmés à l'AFP par une source sécuritaire.

L'armée camerounaise est déployée dans la région de l'extrême-nord du Cameroun pour lutter contre les incursions depuis le Nigeria des combattants du groupe jihadiste.

Depuis 2014, date à laquelle le Cameroun a commencé à lutter contre Boko Haram, ce groupe a tué "2 000 civils et militaires" et enlevé "un millier de personnes" dans l'extrême-nord du pays, selon le centre d'analyse International Crisis Group (ICG).

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.