Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Gilets jaunes : le mouvement s'essouffle-t-il ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Guerre économique : l'OMC a-t-elle encore une marge de manœuvre ?

En savoir plus

L’invité du jour

Gérard Mourou : "Le Nobel de physique a changé ma vie"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget italien : les investisseurs dans l'attente de la décision de Bruxelles

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Thanksgiving, Donald Trump, et ses petites dindes"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Des militantes féministes torturées dans les prisons saoudiennes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : des dizaines de migrants débarqués du Nivin dans le port de Misrata

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ivanka Trump hors-la-loi ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Alain Juppé : "Les réformes de la fiscalité écologique sont nécessaires"

En savoir plus

Afrique

Cameroun : six civils tués dans une attaque de Boko Haram

© Reinnier Kaze, AFP | Un policier camerounais patrouille dans les rues de Maroua, dans l'extrême-nord du pays, en septembre 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/02/2018

Une attaque imputée au groupe terroriste Boko Haram a fait six morts, dimanche soir, dans un village du nord du Cameroun, non loin de la frontière nigériane.

Six civils ont été tués, dans la nuit de dimanche au lundi 5 février, dans l'extrême-nord du Cameroun, au cours d'une attaque imputée aux terroristes de Boko Haram, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Boko Haram a attaqué autour de 23 h le petit village de Hitawa, dans le canton de Tourou [arrondissement de Mokolo]", a indiqué à l'AFP une autorité jointe dans la zone.

"Les assaillants ont brûlé plus de 100 maisons", a ajouté cette source, s'exprimant sous couvert d'anonymat. L'attaque et son bilan ont été confirmés à l'AFP par une source sécuritaire.

L'armée camerounaise est déployée dans la région de l'extrême-nord du Cameroun pour lutter contre les incursions depuis le Nigeria des combattants du groupe jihadiste.

Depuis 2014, date à laquelle le Cameroun a commencé à lutter contre Boko Haram, ce groupe a tué "2 000 civils et militaires" et enlevé "un millier de personnes" dans l'extrême-nord du pays, selon le centre d'analyse International Crisis Group (ICG).

Avec AFP

Première publication : 05/02/2018

  • NIGERIA

    Nigeria : très lourd bilan humain après une attaque de Boko Haram contre une mission pétrolière

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Nigeria : les enfants oubliés de Damasak, enlevés par Boko Haram

    En savoir plus

  • CAMEROUN

    Le Cameroun poursuivi en justice pour avoir coupé Internet aux régions anglophones

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)