Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : les signataires de l'accord de Genève appellent à l'unité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"W'ere in the Brexs*it"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : vers un vote de censure contre Theresa May ?

En savoir plus

POLITIQUE

Mouvement des gilets jaunes : L'exécutif en pleine tempête

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

Découvertes

D'anciens employés de Facebook et Google montent une coalition contre les entreprises qu'ils ont bâties

© David Paul Morris/Bloomberg via Getty Images

Dernière modification : 05/02/2018

Le Center for Humane Technology, composé d'anciens employés de Google et Facebook, a pour mission de remettre en cause les mêmes entreprises dans lesquelles ces derniers travaillaient.

L'ironie est totale. Si depuis quelques années, on sait que des cadres de la Silicon Valley refusent que leurs enfants utilisent des écrans et leurs produits, les critiques internes contre le centre névralgique de la tech mondiale restaient jusqu'ici assez limitées.

VOIR AUSSI : Un ancien dirigeant de Facebook affirme que le réseau social est "en train de détruire la société"

Depuis quelques semaines, elles se font pourtant plus virulentes. En décembre, un ancien cadre de Facebook expliquait que l'entreprise américaine "déchirait le tissu social". Quelques jours plus tôt, c'était l'ancien président de Facebook, Sean Parker, qui se demandait ce que Facebook faisait au cerveau des enfants. Dans un drôle d'exercice de contrition, Facebook lui-même s'est interrogé sur son impact négatif sur la société (spoiler : non, à condition d'être actifs dessus – c'est pratique, hein). Et voilà que les Avengers de la Silicon Valley viennent de monter une coalition pour s'en prendre "au Frankenstein technologique qu'ils ont créé ensemble", rapporte Quartz. 

Les Avengers de la Silicon Valley viennent de monter une coalition contre "le Frankenstein tech qu'ils ont créé ensemble"

"Le Center for Humane Technology, c'est son petit nom, est un groupe comprenant d'anciens employés et potes de Google, Facebook et Mozilla. Cette association à but non-lucratif s'est lancée le 4 février, dans l'espoir de sensibiliser le public aux dégâts sociétaux causés par la technologie, et dont ses membres pensent qu'ils rendent accros. Le groupe va faire du lobbying pour un projet de loi sur les effets de la technologie sur la santé des enfants."

Utiliser les enfants dans leur campagne est en réalité très stratégique, explique Jim Steyer, le fondateur de Common Sense, au New York Times. Selon lui, cet argument pourrait avoir une influence sur les patrons de la tech. Cette campagne, explique le quotidien new-yorkais, "prend pour exemple celles contre la cigarette, et se concentre sur les enfants en raison de leur vulnérabilité".

Avec cette organisation, plusieurs anciens cadres et investisseurs de ces grands groupes essaient de se racheter une conscience. "C'est une opportunité pour moi de corriger ce que j'ai fait de mal", explique Roger McNamee, l'un des premiers investisseurs de Facebook. "Facebook fait appel à votre cerveau reptilien, primitif – la partie qui s'occupe de la peur et de la colère. Et avec les smartphones, ils vous tiennent à chaque instant où vous êtes éveillés."

AVENGERS ASSEMBLE !

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 05/02/2018