Accéder au contenu principal

Harley-Davidson annonce la commercialisation de sa première moto électrique dès 2019

Harley-Davidson

Après une année 2017 catastrophique, Harley-Davidson veut se relancer avec la production d'une moto électrique. Quitte à perdre un peu de son âme.

Publicité

Tout a une fin, même le bruit assourdissant des grosses cynlindrées américaines et la classe infinie des bikers à l'ancienne. Harley-Davison, la légendaire marque de Milwaukee, a connu une année 2017 particulièrement difficile avec une chute de ses ventes mondiales de 6,7 % et une baisse de son titre de 10 % à Wall Street. Le constructeur de motos a également annoncé la fermeture de deux usines, aux États-Unis et en Australie.

VOIR AUSSI : Dites bonjour à la Lightyear One, la voiture électrique qui se recharge à l'énergie solaire

Dans ce contexte morose, Harley-Davison cherche à se relancer. Et pourquoi ne pas miser sur la moto électrique ? Matt Levatich, PDG de la marque, a annoncé qu'Harley-Davidson commercialiserait sa première moto électrique dans un peu moins de deux ans, dans le courant de l'année 2019.

En 2014, Harley-Davidson était déjà venu tâter le terrain en Europe en présentant sa LiveWire, un prototype assez abouti de moto électrique, avec une allure très sportive pour une Harley. Mais le cruel manque d'autonomie (environ 85 km en mode économie d'énergie, 45 km en mode puissance) et les sonorités de turbine de la moto avaient refroidi pas mal de curieux.

La nouvelle Harley électrique devrait s'inspirer de la LiveWire, mais l'entreprise annonce qu'elle investira entre 25 et 50 millions de dollars dans les prochaines années pour en faire quelque chose d'abouti. Le but est évidemment d'élargir le champ des amateurs de ces belles bécanes américaines. Nous verrons bien si Harley arrive à reproduire son bicylindre en V sur une électrique, et à quel prix.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.