Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Découvertes

Le bitcoin est mort, vive le buttcoin !

© MADROLLY/GETTY IMAGES

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 06/02/2018

Depuis sept ans, une communauté d'internautes plaisante sur les dangers du bitcoin. Pour les membres du buttcoin, il est évident que la plus célèbre des cryptomonnaies avait tout pour générer de vastes mécanismes d'escroquerie et de bulle spéculative.

C'est peut-être la fin de la récré pour le bitcoin. Mais pour le buttcoin, c'est le début des festivités. 

VOIR AUSSI : Plusieurs grandes banques bannissent l'achat de cryptomonnaie avec des cartes de crédit

Réunis sous cette bannière sans équivoque, les membres du buttcoin s'échangent mèmes, blagues et traits d'esprit sur le subreddit buttcoin dédié. Alors que partout dans le monde, ceux qui ont investi sur la plus populaire des cryptomonnaies s'en mordent les doigts, il existe une communauté que sa chute ravit. 

Comme le précise Mashable, quand le bitcoin descend sous la barre des 9 000 dollars, certains internautes s'en réjouissent. En dessous de celle des 7 000 dollars ? Sortez le caviar. "Observer le cours du bitcoin chuter va me donner un orgasme...", lance un internaute, qui précise avoir gardé 0,1 bitcoin juste pour "expérimenter une délicieuse douleur".

Sur Twitter aussi, les moqueurs se sont donnés rendez-vous. Mais "que l'on soit clairs : buttcoin, ce n'est pas être anti-bitcoin, c'est être pour l'humour. Et le marché du bitcoin produit beaucoup d'humour", explique le compte, ouvert autrefois par le créateur de feu buttcoin.org et aujourd'hui géré par plusieurs personnes :

D'où vient exactement cette communauté du buttcoin ?

"Le nom est né des forums Something Awful", explique Barry Oners (un pseudonyme faisant référence à l'érection), qui a discuté sur une plateforme de messagerie chiffrée avec Mashable.

"Ces gens un peu stupides qui sont tombés dans le panneau du bitcoin"

"En 2011, Gawker a écrit un article sur Silk Road [ndlr, le marché noir du darknet] et sur les bitcoins. C'est comme ça que la monnaie virtuelle est devenue connue d'un plus grand public. Il y avait un fil de discussion sur Something Awful, dans lequel on discutait de ces gens un peu stupides qui sont tous tombés dans le panneau du bitcoin, ces gens pas connaisseurs qui se retrouvaient à investir dans le bitcoin, effacer leurs portefeuilles sans faire exprès, s'endetter, se faire escroquer... C'est devenu une blague", explique-t-il, narquois.

Est-ce à dire que cette communauté que le bitcoin fait ricaner souhaite la mort de la fameuse cryptomonnaie ? "Si le bitcoin meurt, on meurt avec", fait remarquer Barry Oners, qui souhaite sincèrement que le bitcoin ne disparaisse jamais. Soit. C'est un argument qui se tient.

– Retrouvez aussi l'article de Jack Morse sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 06/02/2018