Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

Asie - pacifique

JO de Pyeongchang : la sœur de Kim Jong-un assistera à la cérémonie d'ouverture

© Yonhap, AFP | Kim Yo-Jong (à gauche), petite sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un sera à Pyeongchang, en Corée du Sud, vendredi.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/02/2018

Le ministère sud-coréen de l'Unification a annoncé mercredi la présence de de Kim Yo-Jong, petite sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang vendredi.

La sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Yo-Jong, récemment entrée au puissant politburo du parti unique, assistera vendredi 9 février à la cérémonie d'ouverture des JO de  Pyeongchang, a annoncé mercredi 7 février le ministère sud-coréen de l'Unification.

Elle sera notamment  accompagée de Kim Yong-nam, qui occupe sur le papier la fonction de chef de l'État nord-coréen, et de deux autres responsables de haut rang.

Cette annonce est intervenue alors qu'une délégation nord-coréenne forte de 280 membres a franchi à pied, mercredi, la ligne de démarcation entre les deux pays.

229 "pom pom girls"

Cette délégation menée par le ministre des Sports, Kim Il-guk, est composée de journalistes, de membres de l'équipe nord-coréenne de taekwondo, qui va faire une démonstration en marge des JO, ainsi que de 229 "pom pom girls".

>> À lire : Dopage russe, le tribunal arbitral du sport invalide la décision du CIO

Les 140 membres d'un orchestre nord-coréen qui se produira pendant les Jeux d'hiver étaient arrivés dès mardi en Corée du Sud par voie maritime, accueillis par plusieurs centaines d'opposants.

À bord de ce bateau, environ 120 artistes, des femmes a priori en totalité, selon les images diffusées par l'agence officielle nord-coréenne KCNA au moment de leur départ, toutes vêtues d'un manteau rouge et d'un chapeau de fourrure.

Parmi elles, Hyon Song-Wol, meneuse de l'Orchestre Samjiyon à laquelle on prêta une liaison avec le leader Kim Jong-Un, qui est surtout connue pour avoir été la figure de proue du groupe de pop nord-coréenne entièrement féminin Moranbong.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 07/02/2018

  • CORÉES

    JO de Pyeongchang : un haut responsable nord-coréen va se rendre en Corée du Sud

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    JO de Pyeongchang : les hockeyeuses nord-coréennes bien arrivées en Corée du Sud

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Corée du Sud et du Nord : une seule équipe de hockey aux JO et quelques grincements de dents

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)