Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie turque fragilisée par l'inflation et la chute de la monnaie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

En savoir plus

Découvertes

Le "Minecraft Data Mining", l’art de déterrer les secrets les plus sombres des joueurs de Minecraft

© Reddit/Minecraftdatamining

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 13/02/2018

Un internaute rôde depuis cinq ans sur les serveurs inactifs de "Minecraft" pour y retrouver des messages cachés au fil du temps par des joueurs. Lourds secrets, déclarations d'amour, confessions... Ces mondes désertés sont de vraies mines d'or.

S’il est parvenu à séduire tant de joueurs à travers le monde – plus de 100 millions d’exemplaires du jeu ont été écoulés, toutes plateformes confondues, depuis sa sortie en 2011 –, c’est entre autres parce que Minecraft laisse une vaste place à la créativité de chacun. Ainsi, en huit ans, tout un tas d’éléments et détournements plus farfelus les uns que les autres ont vu le jour dans le célèbre univers de voxels : statues géantes, bornes d’arcade, téléviseurs ou smartphones fonctionnels, mémoriaux dédiés à de vraies personnes décédées, véritables villes cartographiées dotées de sublimes monuments… 

VOIR AUSSI : Comment l'archéologie participative va tous nous transformer en Indiana Jones

Pourtant, les vestiges les plus précieux de l’histoire du jeu ne sont pas nécessairement les plus ambitieux. Le 9 février dernier, Motherboard a relayé dans un article l’initiative d’un joueur, dévoilée par ce dernier il y a quelques jours sur Reddit. Matt B., connu sous le nom de r/worldseed sur le réseau social, a expliqué explorer depuis cinq ans les anciens serveurs du jeu afin d’y recenser des trésors enfouis – et sans doute oubliés – par certains joueurs.

Matt a confié au site spécialisé avoir développé deux programmes en Java, BookReader.jar et SignReader.jar, capables de "scanner" les différents mondes pour y localiser livres, pancartes et autres traces écrites laissées au fil de leurs parties par les joueurs. Une fois les coordonnées de ces "traces" obtenues, il consigne les messages qu’elles recèlent dans un fichier texte. 

Pour les novices de l’univers Minecraft, sachez qu’il est possible d’écrire dans ce jeu à peu près tout ce que l’on veut où l’on veut (en réalité, de faire tout ce que l’on veut où l’on veut).

Même si la plupart des messages sont liés d’une manière ou d’une autre à des astuces et autres conseils, Matt a fini par faire des découvertes surprenantes : lettres d’amour, journaux intimes, poèmes, terribles secrets, hommages... Ont par exemple été sortis de terre un journal de bord écrit du point de vue d’un poulet, une recette de pancakes au bacon, une histoire qui fait peur ou encore les ruines d'un temple de l'amour truffé de messages.

Moins drôle, Matt a découvert une caverne enfouie sous une maison, contenant les innombrables pensées suicidaires d'un joueur. Ses tristes messages de détresse y auraient été laissés il y plus de cinq ans.

"J'ai cherché des expressions comme 'RIP', 'Lire ceci' ou 'Si vous lisez ceci'/'Si vous avez trouvé ceci', ainsi que divers jurons, pour tomber sur les vestiges les plus intéressants", explique-t-il dans son post. "Je trouve ça vraiment intéressant de retrouver toutes ces petites choses bizarres que les gens ont laissées derrière eux, sans qu'ils aient pu se douter qu'un jour, quelqu'un allait les découvrir."

Afin de se faire aider dans ce fastidieux travail d’archivage, Matt B., interrogé sous couvert d’anonymat par MotherBoard, a également fondé il quelques jours le subreddit r/MinecraftDataMining, par le biais duquel une petite trentaine de joueurs lui ont déjà apporté leur soutien. "Une grande partie du matériel s’apparente à des petites tranches de vie", a déclaré Matt à Motherboard. "Certaines peuvent d’ailleurs être tout à fait déprimantes." 

Heureusement, toutes ne le sont pas. 

Difficile de ne pas concevoir leur effort comme une forme d’archéologie virtuelle. D’autant que la surface de chaque map correspondrait approximativement à "4 milliards de kilomètres carrés", rappelle MotherBoard. À lui seul, un serveur peut receler entre 20 000 et 450 000 traces écrites. Il y a donc encore de quoi s'amuser pendant les prochaines décennies.

La suite ici.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 13/02/2018