Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Trump pourrait avoir des ennuis selon le zodiaque chinois"

France 24

Au menu de la revue de presse internationale vendredi, les réactions à cette 18e fusillade en milieu scolaire aux États-Unis. La presse s'interroge sur les liaisons dangereuses entre les élus américains et la NRA. Dans la presse australienne, sexe et politique ne font pas bon ménage... Et un sketch perçu comme raciste sur la chaîne chinoise CCTV, à l'occasion du nouvel an, qui suscite l'indignation. Un calendrier chinois par ailleurs de mauvaise augure pour Donald Trump, né l'année du chien.

Publicité

La presse internationale commente largement la fusillade à Parkland, en Floride, qui a fait 17 morts mercredi. Cette 18e fusillade en milieu scolaire depuis le début de l’année place les élus américains face à leurs responsabilités et pointe les liaisons dangereuses avec la NRA, le puissant lobby des armes à feu aux États-Unis. L’auteure Bess Kalb, connue pour ses blagues acerbes sur Donald Trump tweete : "2 861 047 millions de dollars de la NRA pour être sûr que les Américains continuent à acheter des armes". Elle pointe notamment les contributions de la NRA à la campagne des députés américains. Le Washington Post, journal centriste américain, ne croit pas à l’influence de la NRA et à "la corruption des élus" pour expliquer toutes ces fusillades. Selon lui, les contributions de la NRA ne représentent qu’une part infime de l’argent donné aux élus pendant leur campagne. Si la plupart des républicains bloquent les mesures de contrôle des armes à feu, c’est surtout en raison de clivages partisans. Un sondage de 2015 du Wall Street Journal classe ainsi le planning familial et la NRA parmi les associations les plus populaires aux États-Unis.

En Australie, sexe et politique ne font pas bon ménage. La coalition au pouvoir risque de perdre sa très faible majorité parlementaire à cause d'une relation extra-conjugale impliquant le vice-Premier ministre, Barnaby Joyce, chef du parti national conservateur. Le Herald Sun titre "The Joy-ce of no sex", référence au décret du Premier ministre Malcolm Turnbull paru jeudi, portant sur l’interdiction des relations sexuelles entre les ministres et leurs collaborateurs/trices. Barnaby Joyce, fervent catholique s’étant opposé au mariage entre personnes de même sexe, a fait scandale en trompant sa femme avec sa secrétaire, qui attend un enfant. Le Daily Telegraph titre pour sa part sur cette “position sexuelle inconfortable de Barnaby Joyce".

C’est une tradition en Chine : 800 millions de téléspectateurs ont regardé l’émission du Nouvel An sur la chaîne publique CCTV. Le programme proposé pour l’année du chien a suscité l'indignation à Hong Kong, rapporte le China Morning Post : dans un sketch, des Chinois sont déguisés en Africains et la seule personne de peau noire est déguisée en macaque.

Enfin, selon le site américain Business Insider, cette année du chien pourrait porter la poisse à Donald Trump, des difficultés étant à prévoir pour les personne nées une année du chien.…

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.