Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie turque fragilisée par l'inflation et la chute de la monnaie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Salzbourg au centre la scène européenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Armée algérienne : le grand nettoyage?

En savoir plus

LE DÉBAT

Audition de Benalla au Sénat : malaise au sommet

En savoir plus

Top 14: nouveau dauphin, le Racing a eu chaud

© AFP | Le Racing 92 a dominé le choc de Top 14 contre La Rochelle à la U-Arena de Nanterre, le 18 février 2018.

NANTERRE (AFP) - 

Le Racing 92 est le nouveau dauphin de Montpellier après s'être fait peur en fin de match contre son rival La Rochelle, battu 19-12 à la U Arena dimanche en clôture de la 17e journée du Top 14.

Ce succès sans bonus permet au champion 2016 de prendre la 2e place à son adversaire du jour (50 pts) et de regarder de près, avec 54 points, le leader héraultais (56).

Les Rochelais n'ont plus de marge d'avance sur le peloton des candidats aux barrages composé de Toulon, Toulouse (2 points derrière), Lyon et Castres (3).

Les Franciliens ont d'abord complètement maîtrisé leur sujet face à une équipe rochelaise amoindrie par les blessures, en particulier en troisième ligne (Vito, Gourdon, Qovu), mais ont failli concéder l'égalisation bien après la sirène.

Brock James a tenté un coup de pied rasant dans l'en-but mais Louis Dupichot a dégagé du pied à temps devant Kini Murimurivalu. Le Racing a eu chaud!

Les Rochelais repartent sans rien mais auront au moins ôté le bonus défensif à leur concurrent dans la course aux deux premières places, directement qualificatives pour les demi-finales.

Archi-dominateurs dès l'entame, les hommes de Laurent Travers et Laurent Labit, toujours invaincus à la U Arena, ont vite trouvé la faille.

- Dan Carter peu en réussite -

Si Teddy Thomas, exclu du XV de France après la virée nocturne à Edimbourg, était poussé en touche avant d'aplatir (6e), Leone Nakarawa réussissait une passe après contact dont il a secret pour Patricio Albacete et Yannick Nyanga venait conclure (7-0, 18e).

Tout le monde fut de la fête sur le deuxième essai: l'avancée des avants a profité aux arrières et les passes sautée de Dan Carter et volleyée de Louis Dupichot ont ouvert un boulevard à Juan Imhoff en bout de ligne (12-0, 28e).

Après la belle croisée de Teddy Iribaren pour Pat Lambie, consécutive à une charge de Nakarawa, le Racing avait le bonus offensif en poche (19-0, 36e).

Mais le second acte sera nettement plus équilibré et la réaction rochelaise va s'avérer payante avec deux essais. Le premier sur un ballon porté des avants, aplati par Afa Amosa (49e), le second par Paul Jordaan sur un ballon poussé au pied par Brock James (19-12, 74e).

Dan Carter, peu en réussite pour sa première à Nanterre (2 tirs sur 5), n'a pu sur une ultime pénalité (77e) mettre le Racing à l'abri. En continuant à jouer après la sirène jusqu'à être pénalisée, son équipe a joué avec le feu. Sans conséquence.

Résultats complets de la 17e journée:

samedi

Toulon (bo) - Stade Français 43 - 5

Agen - Toulouse (bo) 25 - 52

Brive (bd) - Pau 16 - 21

Oyonnax - Montpellier (bo) 30 - 43

Lyon (bo) - Clermont 36 - 10

dimanche

Bordeaux-Bègles (bd) - Castres 6 - 7

Racing 92 - La Rochelle 19 - 12

© 2018 AFP