Accéder au contenu principal

La NRA a arrêté de tweeter depuis la fusillade de Floride, comme elle le fait après chaque tuerie

À Parkland, le 18 février 2018.
À Parkland, le 18 février 2018. Matt McClain/The Washington Post via Getty Images

Le compte Twitter du lobby américain de défense des armes est étrangement silencieux depuis la fusillade dans un lycée de Floride, qui a coûté la vie à 17 personnes.

PUBLICITÉ

ALERTE ENLÈVEMENT : on a perdu le community manager de la NRA. Le compte Twitter du lobby américain de défense des armes est étrangement silencieux depuis le 14 février dernier. Pas un seul petit tweet en cinq jours pour un compte qui en a déjà posté pourtant plus de 14.000 en neuf ans, soit presque quatre par jour.

VOIR AUSSI : Après Las Vegas, la NRA et les républicains sont prêts à (un peu) plus de contrôles sur les armes

Sans surprise, cette date coïncide avec celle de la fusillade qui a coûté la vie à 17 personnes dans un lycée de Parkland, en Floride, dans le sud-ouest des États-Unis. C'est le site Gizmodo qui l'a remarqué ce 19 février : "L'organisation des droits aux armes à feu, qui a adopté un style médiatique néo-fasciste sous l'ère Trump, utilise Facebook et Twitter pour faire avancer son idéologie qui consiste à s'assurer que chaque Américain ait des armes de guerre à sa disposition. Mais à chaque fois qu'il y a une fusillade de masse, la NRA devient étrangement silencieuse."

"Il est dans leur intérêt que cette histoire prenne fin le plus vite possible"

Et le site de compter le temps pendant lesquels la NRA n'a pas publié le moindre tweet après de telles fusillades. Après celle d'Orlando en 2016, qui avait coûté la vie à 49 personnes ? 40 heures et 59 minutes avant de se remettre à tweeter. Après celle dans un cinéma d'Aurora en 2012 (douze morts) ? Neuf jours avant un nouveau tweet. Même chose après les massacres de Newton et Las Vegas. Après cette dernière fusillade, en septembre dernier, le Guardian avait donné des explications à ce silence du lobby, alors que c'est généralement à ce moment que les appels à la régulation sur les ventes d'armes sont les plus nombreux et vibrants :

"La NRA emploie la même technique après chaque incident de la sorte : le silence, explique Dan Cassino, un politologue et chercheur sur les médias conservateurs. Il est impossible de défendre les lois sur les armes après une fusillade, donc ils ne tentent pas de le faire. Il est dans leur intérêt que cette histoire prenne fin le plus vite possible, et tout ce qu'ils diront en prolongera la durée de vie médiatique."

Au vu de l'émotion médiatique, il est fort probable que l'on ne voie pas la NRA tweeter avant encore un petit moment.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.