Accéder au contenu principal

Wikipédia met fin au programme Wikipedia Zero qui permettait aux pays émergents d'accéder à l'encyclopédie en "zero rating"

Une image de la campagne "Wikipedia Zero" à Nairobi, au Kenya.
Une image de la campagne "Wikipedia Zero" à Nairobi, au Kenya. CC BY-SA 3.0

Quelque 800 millions de personnes à travers 72 pays du monde auraient bénéficié du programme Wikipedia Zero depuis sa création. Pourtant en 2018, Wikipédia a décidé d’y mettre un terme.

PUBLICITÉ

La Wikimedia Foundation a annoncé dans un post de blog vendredi 16 février que son programme Wikipedia Zero s’arrêtera avant la fin de l’année. Créé en 2012, celui-ci permettait de fournir un accès gratuit à Wikipédia depuis un smartphone sans que les données ne soient décomptées du forfait de l’utilisateur. Pour se faire, Wikipedia avait signé des partenariats avec près de 100 opérateurs mobiles à travers 72 pays principalement émergents. 800 millions de personnes en Malaisie, en Thaïlande, au Pakistan, en Algérie ou au Maroc ont bénéficié de ce programme jusqu’à aujourd’hui.

VOIR AUSSI : Pourquoi la fin de la neutralité du Net aux États-Unis doit nous inquiéter

Pourtant, Wikipédia assure avoir constaté une large baisse d’intérêt pour ce programme depuis 2016. "Cela pourrait être dû, en partie, à la rapidité à laquelle l’industrie mobile évolue ainsi qu’aux changements des coûts de la data mobile", avance la fondation pour expliquer sa décision de mettre fin à Wikipedia Zero. "Nous allons continuer d’explorer, d’évaluer et de mesure l’impact de nos opportunités de partenariats pour construire le futur de Wikimedia", promet le post de blog sans apporter plus de précisions sur ses futurs projets pour faciliter l’accès à l’information des populations des pays émergents.

Dans un post Medium, le journaliste indien Manish Singh rappelle que le principe du "zero rating" de Wikipedia Zero, s’il est avantageux pour les utilisateurs, irrite depuis plusieurs années les régulateurs des télécoms de nombreux pays du monde en plein débat sur la neutralité du Net. La pression de ces derniers aurait-elle eu raison du programme ? Autre point de controverse dans l’histoire du programme Wikipedia Zero : en 2016, le site Motherboard révélait qu’en Angola et au Bangladesh, des internautes se servaient de cet accès gratuit pour échanger des fichiers pirates dans la base de données de Wikimedia Commons.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.