Accéder au contenu principal

L'homme du site de rencontres entre pro-Trump a été condamné pour pédophilie

Capture d'écran de la page d'accueil du site de rencontres entre partisans de Donald Trump.
Capture d'écran de la page d'accueil du site de rencontres entre partisans de Donald Trump. Trumpdating.com

Derrière l'image du couple parfait présent sur la page d'accueil du site Trump.dating, se cache en fait un homme déjà condamné pour pédophilie dans le passé.

Publicité

Cette semaine, un tout nouveau site de rencontres a été mis en ligne : il s'appelle Trump.dating et a pour devise "Make dating great again !", en référence au slogan de l'actuel président des États-Unis, Donald Trump. Logique, puisque le but de cette page est d'aider à trouver le militant pro-Trump de sa vie. Un petit hic : l'un des hommes choisis pour incarner le visage de ces partisans a été condamné il y a vingt ans pour pédophilie. 

VOIR AUSSI : Donald Trump a une nouvelle fois tenté de prendre la main de Melania en public, sans succès

"Être avec quelqu'un qui partage vos valeurs est absolument essentiel si vous recherchez une véritable relation", annonce le site Trump.dating, à côté de la photo d'un couple souriant qui remplace aujourd'hui celle de deux partisans aux casquettes estampillées "Make America Great Again" trônant en page d'accueil au lancement du site. La raison ? L'homme de la photo initiale a été condamné en 1995 pour s'être filmé pendant des ébats sexuels avec une adolescente de 15 ans, alors que lui en avait 25, comme l'a soulevé le site du média américain WRAL TV

"J'ai payé ma dette pour quelque chose qui s'est produit il y a 25 ans", a déclaré à WRAL le principal intéressé Barrett Riddleberger, dont le nom est toujours inscrit sur la liste publique des délinquants de Caroline du Nord, avec la mention "criminel". Une grosse erreur de casting qui ternit encore un peu plus l'initiative, déjà décriée pour ne proposer que les options homme ou femme hétérosexuel.le lors de l'inscription.

La photo a depuis été retirée

Depuis ces révélations, la photo a donc été remplacée par celle d'un autre couple, bien moins engagé que le premier. En effet, grâce à une simple recherche inversée sur Google, on peut s'apercevoir que lesdits nouveaux représentants ont été les visages de sites de dentistes, de chirurgiens plastiques et autres thés détox. Une photo de stock, donc, et non un couple pro-Trump comme le laisse entendre Trump.dating. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.