Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

Découvertes

Vapoter ou conduire, il faut choisir (en tout cas au Royaume-Uni)

© Sergio Flores/Bloomberg via Getty Images

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 12/09/2018

Il est reproché aux cigarettes électroniques de dégager trop de fumée et d'obstruer la vue du conducteur. Au Royaume-Uni, vapoter au volant est devenu passible d'une amende.

Fumer avec une cigarette électronique peut coûter aux conducteurs britanniques leur permis de conduire, quelques points ou encore une amende pouvant aller jusqu'à 2 500 livres, soit un peu plus de 2 800 euros.

VOIR AUSSI : Lassé de vendre des cigarettes électroniques, il ouvre la première maison close de poupées sexuelles en France

C'est précisément l'épaisse fumée dégagée par la cigarette électronique qui pose problème. Celle-ci peut momentanément faire perdre toute visibilité de la route, selon la police. Ce nuage est "une distraction au volant, sachant que toute distraction peut être source d'accident", fait remarquer le sergent Carl Knapp du département "routes" de la police de Sussex, au journal Metro.

Il précise que si aucune loi n'interdit strictement de fumer la cigarette électronique, il en existe une en revanche qui précise que tout conducteur doit être en pleine maîtrise de son véhicule. En fait, ce qui est véritablement puni, c'est le fait de se laisser distraire au volant – "en fumant, en vapotant, ou même en mangeant", précise le sergent. "Alors quitte à vapoter, faites-le la fenêtre ouverte", ajoute-t-il. Mais gare à ceux qui se feraient arrêter par la police à cause d'un nuage de fumée derrière le pare-brise.

Et en France ?

Pour l'heure, la France n'interdit pas le fait de vapoter en conduisant. Bien sûr, tenir une e-cig reste un handicap pour la conduite, mais contrairement au téléphone portable, la réglementation routière ne l'interdit pas expressément. 

En revanche, pour des raisons de santé publique, il est interdit en France comme au Royaume-Uni de fumer une cigarette dès lors qu'un mineur se trouve en voiture avec le conducteur. Cette disposition ne concerne pas la cigarette électronique, dont le tabagisme passif n'est pas tout à fait démontré.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 12/09/2018