Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

Coupe de la ligue anglaise: "Journée spéciale" pour Wenger dimanche contre Manchester City

LONDRES (AFP) - 

Arsène Wenger s'attend à une "journée spéciale" dimanche pour la finale de la Coupe de la ligue anglaise -qu'il n'a jamais remportée avec Arsenal- contre Manchester City, leader détaché de la Premier League (16 points d'avance).

"J'ai l'avantage d'avoir joué beaucoup de finales et je sais à quel point c'est à chaque fois une journée spéciale, dans un stade de Wembley coupé en deux", a-t-il affirmé vendredi matin en conférence de presse.

Peu de temps après, le tirage au sort des huitièmes de finale de l'Europa League faisait sortir Arsenal contre l'AC Milan, une jolie affiche pour les 8 et 15 mars. Les deux clubs ne se sont plus rencontrés depuis l'élimination des Londoniens, en 2012, en 8e de finale de la Champions League.

Depuis l'arrivée de Wenger aux commandes en 1996, Arsenal a déjà remporté la Coupe d'Angleterre sept fois, mais jamais la Coupe de la Ligue, échouant en finale contre Chelsea en 2007, puis Birmingham City en 2011.

Pour battre les "Citizens" de Pep Guardiola, "il faut d'abord y croire très fort, être bien organisés, saisir la moindre opportunité d'avancer et de déployer notre jeu offensif", a estimé Wenger, conscient de la double menace représentée par Sergio Agüero et Kevin De Bruyne.

Le Belge est "l'une des grandes forces de Man City car il est devenu un joueur très complet, un milieu de terrain moderne, un bagarreur bon des deux pieds", juge Wenger. Mais il ne souhaite pas se concentrer sur un ou deux joueurs, préférant appliquer son plan de jeu collectif.

Pour jouer l'attaque, Wenger ne pourra pas compter sur Alexandre Lacazette (blessé) et Henrikh Mkhitaryan, inéligible car il a déjà joué en League Cup pour Manchester United cette saison. En revanche, Mesut Ozil semble opérationnel et la décision sur Aaron Ramsey interviendra samedi. Les cages londoniennes seront gardées par David Ospina, le "gardien de Coupe", a souri Wenger.

Le manager français s'est fait peur jeudi soir en Ligue Europa (défaite 1-2 à l'Emirates Stadium contre les modestes Suédois d'Ostersund, après une victoire 3-0 au match aller).

Deux jours plus tôt, "Man City" se faisait éliminer de la FA Cup par Wigan (D3), à la surprise générale, et devait dire adieu à son rêve de quadruplé historique. Il reste le Championnat, la Ligue des champions et donc la Coupe de la ligue, dimanche à Wembley contre Arsenal.

© 2018 AFP