Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc - crise migratoire, la marine royale tire sur une embarcation de migrants : 1 mort

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls traverse la frontière pour devenir maire

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Ugo bernalicis : "La France de Macron rejoint Salvini"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Amélie de Montchalin : "Ce budget affirme que le travail paie"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Reza : "Je ne suis pas photographe de guerre, je suis correspondant de paix "

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vers un baril de pétrole à 100 dollars d'ici fin 2018 ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"ONU : multilatéralisme vs. souveraineté"

En savoir plus

Mode à Milan: rigueur et élégance du Sarde Antonio Marras

© AFP | Le styliste italien Antonio Marras (au centre) à la fin de son défilé à la semaine de la mode de Milan, le 23 février 2018

MILAN (AFP) - 

Le styliste sarde Antonio Marras a dévoilé vendredi à la semaine de la mode à Milan des collections automne-hiver rigoureuses et élégantes, en embarquant ses convives à bord du transatlantique de son ancêtre.

"En première classe, des hommes d?affaires élégants et des comtesses embijoutées, en seconde des commerçants et des femmes rêvant de rejoindre le tendre aimé et en troisième, douleur et désarroi", a raconté Antonio Marras dans un petit livre distribué durant le défilé.

Le patchwork était à l'honneur pour les vestes d?hommes avec des motifs pied-de-poule, prince de Galles ou jacquard, tandis que les robes étaient rehaussées de dentelles, de bijoux, de perles et de tulle.

Réputé pour ses collaborations avec le théâtre, le cinéma ou le spectacle, le créateur a offert une véritable mise en scène sur le podium avec des acteurs et danseurs se déplaçant aux notes d'un piano à queue pour accompagner le passage des mannequins.

Roberto Cavalli devait prendre le relais dans l'après-midi avec un défilé mixte.

© 2018 AFP