Accéder au contenu principal

Juger les jihadistes de l'EI, une mission délicate pour les Kurdes en Syrie

Un ancien combattant de l'organisation Etat islamique jugé au tribunal antiterroriste de Qamishli, dans la région kurde de facto autonome en Syrie.
Un ancien combattant de l'organisation Etat islamique jugé au tribunal antiterroriste de Qamishli, dans la région kurde de facto autonome en Syrie. France 24

Comment les autorités kurdes gèrent-elles les anciens combattants de l'organisation État islamique ? Reportage exclusif de France 24 au tribunal antiterroriste de Qamishli, au Kurdistan syrien.

Publicité

Dans un reportage exclusif, France 24 dévoile les coulisses du système judiciaire kurde en Syrie, via lequel sont jugés un certain nombre d’anciens combattants de l’organisation État islamique. Nos caméras ont pu filmer le procès de l’un d’entre eux, tenu au tribunal antiterroriste de Qamishli, la capitale de la région kurde de facto autonome dans le nord de la Syrie.

C’est aussi dans cette ville, prise dans sa quasi-totalité à l’armée syrienne par les forces armées kurdes en 2012, que sont enfermés les anciens combattants condamnés par ces tribunaux. Nos journalistes ont pu les filmer dans leurs cellules, où les responsables kurdes disent qu’ils sont bien traités et ne subissent pas la torture.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.