Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Reza : "Je ne suis pas photographe de guerre, je suis correspondant de paix "

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vers un baril de pétrole à 100 dollars d'ici fin 2018 ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"ONU : multilatéralisme vs. souveraineté"

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle réponse de l'Iran après l'attentat d'Ahvaz ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Harkis, une si longue attente"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Élysée enlisé dans la parodie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : le cap Bon sous les eaux

En savoir plus

Top 14: Clermont au plus mal

© AFP | Le flanker international Damien Chouly et l'ASM Clermont ont perdu à domicile contre Oyonnax en Top 14, le 24 février 2018

CLERMONT-FERRAND (AFP) - 

Clermont, le champion de France en titre, a probablement perdu ses dernières illusions de participer aux phases finales du Top 14 et se rapproche de la zone rouge, après sa défaite concédée samedi sur son terrain devant la lanterne rouge, Oyonnax (18-12), en match de la 18e journée.

C'est le sixième revers consécutif et le troisième de rang à domicile pour les Auvergnats, déjà étrillés la semaine dernière à Lyon (36-10), 10es du classement à 15 longueurs de Toulouse (6e) et dernier qualifié.

Cette fois, les Clermontois tombent vraiment de haut : les Haut-bugistes, qui n'avaient plus gagné depuis le 9 septembre, ne s'imposent que pour la seconde fois cette saison.

Ils reviennent à 7 points de Brive (13e et barragiste) en attendant les matches de dimanche.

Le point de bonus défensif obtenu ne suffira certainement pas à contenter l'entraîneur Franck Azéma.

Les Clermontois, toujours handicapé par l'absence de nombreux joueurs blessés et des internationaux sur une journée de doublon, ont totalement déjoué dans une rencontre où les Oyonnaxiens ont pris tous les risques pour remonter les ballons à la main.

Autour de Benjamin Botica, véritable chef d'orchestre de son équipe, les Oyomen ont livré une très belle performance.

Dernier et décroché au classement, Oyonnax a inscrit deux essais, un dans chaque période, par Axel Muller-Aranda (35) et l?ancien Clermontois Vincent Debaty (58).

En face Clermont, a multiplié les erreurs d?approximations en commettant de nombreuses fautes de main.

En conséquence, l'ASM n'a jamais réussi à mettre son jeu en place et a affiché une très grande fébrilité, malgré deux essais inscrits par Rémi Lamerat (21) et surtout Peter Betham (73) qui a permis de rendre la défaite un peu moins lourde alors que son équipe était menée 18-7.

© 2018 AFP