Accéder au contenu principal

Cameroun : Paul Biya et les 65 millions de dollars de séjours à l'étranger

Le président camerounais Paul Biya, le 3 avril 2014, à Bruxelles.
Le président camerounais Paul Biya, le 3 avril 2014, à Bruxelles. Thierry Charlier, AFP

Une enquête révèle le goût prononcé du président camerounais, Paul Biya, pour les déplacements à l'étranger. Au total, il aurait passé quatre ans et demi hors du pays depuis son arrivée au pouvoir en 1982, pour un montant de 65 millions de dollars.

PUBLICITÉ

C'est un travail de fourmi qu'ont réalisé les journalistes d'investigation de l'organisation OCCRP, avec l'appui de Transparency International. D'après leur enquête, relayée par RFI, le président camerounais Paul Biya a passé près de quatre ans et demi hors de son pays depuis son accession au pouvoir en 1982. Des séjours essentiellement en Suisse, mais aussi en France et aux États-Unis. Montant estimé de ces déplacements : 65 millions de dollars.

Les journalistes ont méticuleusement consulté 35 ans d'archives du Cameroon Tribune, quotidien gouvernemental, pour établir ce bilan. "Et pour estimer le coût des voyages, les auteurs ont simplement multiplié le nombre de jours par le prix d'une nuit d'hôtel à l'Intercontinental de Genève, où Paul Biya a ses habitudes", précise RFI.

Le financement de ces séjours en question

Comment ces nombreux et coûteux séjours à l'étranger ont-ils été financés ? Selon Emmanuel Freudhental, un des auteurs de l'enquête interrogée par RFI, "cela vient soit des budgets de la présidence, soit assez probablement aussi des caisses de la société nationale des hydrocarbures, parce qu'il y a à peu près la moitié de son budget qui est hors budget, donc qui est assez opaque, on ne sait pas exactement où va cet argent".

>> À lire : Le Cameroun instaure un couvre-feu par crainte d'une attaque des séparatistes

Sollicitées par RFI pour réagir à cette enquête, les autorités camerounaises n'ont pas souhaité faire de commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.