Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Congo-Brazaville : Un opposant menacé de mort en France.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Arthur Mitchell : la mort d'une étoile

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

Découvertes

Dolce & Gabbana a eu la bonne idée de remplacer ses modèles par des drones à la Fashion Week de Milan

© Venturelli/Getty Images

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 26/02/2018

De la mode à la tech, il n'y a (parfois) qu'un pas.

On connaissait les drones feux d'artifices, les drones abeilles ou même les drones lance-flammes, voici désormais les drones mannequins, aptes à remplacer n'importe quel top model. La preuve, une poignée d'engins volants s'est invitée sur le catwalk lors du défilé Dolce & Gabbana dimanche 25 février à la Fashion Week de Milan.

VOIR AUSSI : Un drone a sauvé deux nageurs de la noyade en Australie en leur jetant une bouée

Pour présenter la collection automne/hiver 2018-2019, Dolce & Gabbana a vu les choses en grand : malgré 45 minutes de retard, le défilé a commencé de manière totalement inédite, puisque les premiers à fouler le catwalk n'étaient pas des mannequins mais des drones portant des petits sacs estampillés "D&G". Devant pas moins de 600 spectateurs, les engins volants se sont succédés sans le moindre problème technique, et ont effectué leur tour de piste sans encombre aucune. Un luxe.

Un choix artistique audacieux qui permet à la mode et à la tech de se rencontrer une fois de plus.

De notre côté, on ne se lasse pas de regarder ces petits drones flotter dans l'air un peu maladroitement, avec leurs sacs à main vernis accrochés par des fils métalliques. Et la petite "ola" de la fin nous laisse sous le charme. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 26/02/2018