Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Elysée enlisée dans la parodie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : Cap Bon sous les eaux

En savoir plus

FOCUS

L'IVG en Allemagne, un parcours de combattante

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michael Barenboim recherche "le dialogue des œuvres les unes avec les autres"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

Afrique

Égypte : une chanteuse condamnée à 6 mois de prison pour une blague sur le Nil

© FETHI BELAID / AFP | La chanteuse Sherine Abdel Wahab lors d'un concert à Carthage, en Tunisie, en juillet 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/02/2018

Sherine Abdel Wahab, chanteuse à succès égyptienne, a été condamnée mardi par un tribunal du Caire à six mois de prison. Son méfait ? Une plaisanterie pendant un concert sur la qualité des eaux du Nil.

En Égypte, on ne plaisante pas avec le Nil. La chanteuse de pop Sherine Abdel Wahab vient de l'apprendre à ses dépens. L'artiste, populaire dans le monde arabe, a en effet été condamnée par un tribunal du Caire, mardi 27 février, à six mois de prison pour avoir dénigré la qualité des eaux du fleuve.

La peine de prison pour "diffusion de fausses informations" et "trouble à l'ordre public", est suspensive le temps de l'appel, moyennant le versement d'une caution de 5 000 livres égyptiennes, soit environ 230 euros.

>> À lire : La police égyptienne accusée d'inciter les jeunes à devenir des informateurs

Il y a quelques mois, des internautes avaient partagé sur les réseaux sociaux une vidéo de l'un de ses concerts, aux Émirats arabes unis, où un fan demandait à la star de chanter "Avez-vous bu l'eau du Nil ?", l'un de ses succès.

"Bois de l'Évian, c'est mieux !"

"Tu attraperais la bilharziose", avait-t-elle répondu, en référence à une maladie provoquée par des vers parasites présents dans certaines eaux douces. "Bois de l'Évian, c'est mieux !", avait-t-elle ensuite plaisanté.

Le syndicat des musiciens avait alors annoncé qu'il interdirait à la chanteuse de se produire sur scène dans son pays. Sherine Abdel Wahab avait par la suite présenté ses excuses.

Le Nil reste un sujet sensible en Égypte, le pays craignant pour son approvisionnement en eau depuis la construction par l'Éthiopie du grand barrage. Les discussions entre les deux pays, ainsi que le Soudan, piétinent.

Avec AFP

 

Première publication : 27/02/2018

  • ISRAËL

    Israël : Netanyahou annonce un contrat "historique" de fourniture de gaz à l'Égypte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : un candidat pro-Sissi à la présidentielle pour affronter... Abdel Fattah al-Sissi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Al-Sissi toujours seul candidat à la présidentielle égyptienne après deux désistements

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)