Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Découvertes

Le belle histoire des bitcoins oubliés de 50 Cent n'en était pas une

© Charles Sykes/Bravo/NBCU Photo Bank via Getty Images

Dernière modification : 27/02/2018

Un mois après que l'information a fait le tour de la planète, le rappeur assure aujourd'hui qu'il n'a jamais eu ces quelque 700 bitcoins.

Le rappeur américain avait fait le sujet de nombreux articles, à la fin du mois de janvier 2018, après que TMZ avait affirmé que les ventes de son album "Animal Ambition", en 2014, lui avaient permis de récupérer 700 bitcoins (soit l'équivalent de 400 000 dollars à l'époque), et que "la cryptomonnaie était restée intouchée sur un compte, pendant des années".

VOIR AUSSI : La Corée du Sud accuse Kim Jong-un de lui avoir volé des bitcoins

50 Cent, lui-même avait joué de cette publication pour se vanter de son sens des affaires. Sur Instagram, rapportait alors le Huffington Post, il avait écrit en citant TMZ : "Pas mal pour un gosse du sud de New York. Je suis fier de moi" et "Quelqu'un veut un peu de bitcoin ? LOL. Je sais que ça vous rend malade mais excusez-moi d'être riche." Ces posts ont depuis été supprimés.

50 Cent n'a jamais possédé, et ne possède pas un compte bitcoin ou des bitcoins

Parce que oui, petit problème aujourd'hui : 50 Cent assure aujourd'hui que ces 700 bitcoins ne sont plus en sa possession depuis un moment déjà. Dans un document juridique obtenu par le site The Blast, et repris par de nombreux sites américains, on peut lire qu'il n'a jamais eu en sa possession ces bitcoins : "En résumé, [50 Cent] n'a jamais possédé, et ne possède pas un compte bitcoin ou des bitcoins, et pour autant que l'on sache, aucune de ses entreprises n'a eu de compte bitcoin entre 2014 et aujourd'hui. Un tiers, Central Nervous, a cependant géré le site de G-Unit Records où les albums et différents produits pouvait être achetés, avec entre autres des bitcoins. Si Central Nervous a réalisé les ventes en lignes et a accepté les bitcoins comme moyen de paiement, ils ont été quasi-immédiatement converti en dollars par un autre tiers, et G-Unit a reçu les dollars, pas les bitcoins."

Par ailleurs, note TechCrunch, le chiffre de 700 bitcoins était probablement sérieusement exagéré : "Il a publié quelques captures d'écran de son compte BitPay qui montre presque 200 transaction, la plupart de 5,50 ou de 8,90 dollars. Il ne semble pas que les achats en bitcoins représentaient beaucoup des 200 000 exemplaires d'"Animal Ambition" vendus. On est loin de 700 bitcoins de départ. Étant donné qu'un bitcoin valait 657 dollars à l'époque, mon estimation est qu'il n'en avait que six ou sept, soit quelques milliers de dollars."

"Je ne ressens pas le besoin de démentir"

Alors pourquoi le rappeur a-t-il laissé toute la presse reprendre ces informations sans les contredire, et a même surfé dessus pour faire sa promo ? La réponse est assez simple et complètement déconcertante : "Tant qu'une histoire médiatique ne fait pas de mal de façon irréparable à mon image ou à ma marque, je ne ressens pas le besoin de le démentir publiquement." 

Si jamais, 50 Cent s'amusait à changer à nouveau d'avis sur la question, le document juridique prévient qu'il est bien conscient qu'il pourrait être poursuivi pour "parjure".

Forcément, ce nouveau développement est un coup dur pour le rappeur, mais aussi pour tous ceux qui espéraient y voir "un antidote à toutes les histoires de gens qui ont oublié leur mot de passer ou ont littéralement jeté des millions de dollars en bitcoins", comme le conclut Gizmodo.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Première publication : 27/02/2018