Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Découvertes

Un crapaud sans tête a été découvert en train d'errer dans le Connecticut

© Jill Fleming/Twitter

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 06/03/2018

On espère que vous avez le cœur bien accroché, voici un spécimen de crapaud dont la tête n'est en fait qu'une sorte de moignon. Comment ce crapaud a-t-il perdu sa face en restant en vie ?

Nous pensions déjà tout connaître merveilles étranges de la faune terrestre, mais c'était loin d'être cas. Mardi 27 février, l'herpétologue américaine – spécialiste des amphibiens et des reptiles – Jill Fleming a posté la photo d'un crapaud sans face sur son compte Twitter, en interrogeant ses abonnés quant à la nature de cette espèce. 

VOIR AUSSI : Des scientifiques ont inscrit une grenouille sur un site de rencontre pour trouver la femelle qui sauvera peut-être son espèce

Bien qu'il semble en parfaite santé – il a quatre pattes, et sa taille est normale pour un crapaud adulte –, l'amphibien n'a comme tête qu'une sorte de moignon, sans yeux, ni bouche, ni museau. Cependant, Jill Fleming précise dans son tweet qu'il a "un petit trou en guise de bouche", sans doute les vestiges de son ancienne cavité buccale. 

Le spécimen a été découvert en avril 2016 dans une forêt du Connecticut par la scientifique, alors qu'elle était initialement à la recherche de tritons, comme elle l'a expliqué à LiveScience dans lors d'un échange d'e-mail

Au début, Jill Fleming pensait que la malformation du crapaud était dûe à sa brumation (hibernation des reptiles), comme elle l'évoque dans son premier tweet. Elle précise également qu'il ne s'agit certainement pas d'une mutation génétique, puisque le crapaud est adulte. Il a donc forcément pu se nourrir normalement sans que sa croissance soit perturbée. L'herpétologue a ensuite posté une vidéo de l'animal, sur le même compte Twitter. 

Mais comment ce crapaud a-t-il pu devenir ainsi ? Plusieurs hypothèses ont rapidement émergé sur le réseau social. Il aurait été possible que l'animal ait été blessé, pour ensuite cicatriser durant la brumation et qu'une larve de mouche mangeuse de chair, appelée Lucilia bufonivora, lui ai pondu dans le face. La face du crapaud aurait ensuite cicatrisé durant la brumation, imagine la vétérinaire Lydia Franklinos dans un tweet, en réponse à Jill Fleming. En effet, il ne faut que 48 à 72 heures pour que les larves, une fois sorties de leurs œufs, fassent de gros dégâts sur la peau d'un crapaud, précise-t-elle à LiveScience. Le corps de l'animal peut quant à lui ne subir aucun préjudice malgré l'infection. 

Une autre hypothèse serait qu'un prédateur ait découvert le crapaud pendant sa brumation, qu'il lui ait mangé une partie de la tête puis serait reparti chasser. Pourquoi seulement sa face ? Peut-être que le reste du corps de l'amphibien était mieux caché. Cette hypothèse semble un peu moins crédible, mais reste possible. Les cas d'animaux sans tête survivant un certain temps dans la nature existent. Comme on peut le voir dans la vidéo, le crapaud est capable de marcher, de sauter et ses capacité motrices semblent intactes. "Le tronc cérébral dirige la majorité des organes de notre corps, comme les battements du cœur, la digestion et autres", précise Emily Taylor, professeur de biologie à l'Université d'État polytechnique de Californie, à LiveScience. "Théoriquement, le corps peut survivre avec seulement cette partie du cerveau même si la conscience, la mémoire et les facultés décisionnelles sont absentes". 

Malheureusement, Jill Flemming est un peu sceptique quant à la durée de vie de l'animal, qui avait survécu sur ses réserves nutritionnelles. Il ne cessait d'ailleurs "de se cogner" contre les cherches quand ils l'ont découvert, en avril 2016. Il est très probablement mort rapidement après après. Sauf si...

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 06/03/2018