Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Congo-Brazaville : Un opposant menacé de mort en France.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Arthur Mitchell : la mort d'une étoile

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

Moyen-Orient

Syrie : Bachar al-Assad rend visite à ses troupes dans la Ghouta orientale

© Page Facebook de la présidence syrienne, AFP | Le président syrien Bachar al-Assad entouré de soldats dans la Ghouta orientale, le 18 mars 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/03/2018

Le président syrien Bachar al-Assad s'est rendu dimanche dans la Ghouta orientale auprès des troupes du régime qui poursuivent une offensive contre le dernier fief rebelle aux portes de Damas.

La présidence syrienne a publié dimanche18 mars des photos montrant Bachar al-Assad dans le secteur de la Ghouta orientale. Ces clichés présentent le dirigeant syrien en tenue décontractée, entouré par des soldats, près de chars militaires. Il s'agit de sa première visite dans le secteur depuis des années.

"Sur le front dans la Ghouta orientale, le président Assad avec les héros de l'armée arabe syrienne", peut-on lire avec ces photos.

Les photos publiées sur le compte Facebook de la présidence syrienne

Sept ans après le début du conflit syrien, le président Bachar al-Assad, soutenu par la Russie, semble sur le point de reprendre la totalité de ce fief rebelle situé aux portes de Damas.

Dans la Ghouta orientale, les forces de Damas, appuyées militairement par Moscou, ont lancé le 18 février une offensive aérienne d'une rare intensité suivie d'un assaut terrestre avec l'objectif déclaré de reprendre l'enclave rebelle d'où des obus sont tirés sur Damas. Le pouvoir en contrôle désormais plus de 70 %, au prix d'un lourd coût humain, outre des destructions colossales : plus de 1 260 civils, dont plus de 250 enfants, ont été tués et plus de 4 800 blessés, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 18/03/2018

  • SYRIE

    Syrie : l'ONU appelle à mettre fin au "bain de sang" à la Ghouta

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : plus de 1 000 civils ont été tués en 20 jours dans la Ghouta orientale

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : l'ONU accuse Damas d'avoir utilisé des armes chimiques dans la Ghouta orientale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)