Accéder au contenu principal

Francophonie : le plaidoyer de Macron en faveur de la langue française

Emmanuel Macron a exposé sa stratégie pour promouvoir la langue française à l'Académie française, le mardi 20 mars.
Emmanuel Macron a exposé sa stratégie pour promouvoir la langue française à l'Académie française, le mardi 20 mars. Ludovic Marin, Pool / AFP

Emmanuel Macron a présenté mardi des mesures pour renforcer la place de la langue française dans le monde. Il souhaite notamment doubler le nombre d'élèves dans les lycées français à l'étranger, qui accueillent près de 350 000 jeunes dans le monde.

Publicité

À l'occasion de la Journée internationale de la francophonie, mardi 20 mars, Emmanuel Macron a exposé sa stratégie pour promouvoir la langue française partout dans le monde. Les lycées français à l'étranger sont "la colonne vertébrale" de l'enseignement du français, a déclaré le chef de l'État dans un discours à l'Académie française. Il a fixé l’objectif de doubler le nombre d'élèves dans les lycées français à l'étranger, qui accueillent actuellement près de 350 000 jeunes dans 500 établissements à travers le monde.

Le discours d'Emmanuel Macron devant l'Académie française

"Ce réseau sera consolidé et dynamisé", a-t-il indiqué, afin notamment de répondre à la demande croissante d'enseignement français à l'étranger. Pour cela, il faudra développer, selon lui, les établissements "partenaires" et créer des pôles régionaux de formation, comme au Mexique, pour former les nouveaux enseignants.

Dans son discours, Emmanuel Macron a énuméré une trentaine de mesures destinées à renforcer "la place et le rôle" de la langue française et du plurilinguisme, notamment en améliorant son enseignement en Afrique.

"La chance de pouvoir s'appuyer sur une institution puissante : France Médias Monde"

Le chef d'État a notamment annoncé l'ambition de doubler le nombre d'étudiants étrangers en France venant des pays émergents, qui doivent être accueillis dans de meilleures conditions. Un plan sera présenté début 2019.

Emmanuel Macron a également insisté sur le rôle des médias français accessibles à l'étranger. "La France a la chance de pouvoir s'appuyer sur une institution puissante : France Médias Monde", a-t-il déclaré, évoquant le groupe dont France 24 et RFI font partie. "Il suffit de se rendre à l'étranger pour en mesurer l'influence : 135 millions de personnes sont touchées chaque jour", a-t-il poursuivi, disant vouloir "réhausser notre ambition pour parvenir dans les deux ans qui viennent à 150 millions".

Le président a en outre souligné la nécessité d'améliorer l'accès au français pour les réfugiés en France.

Grâce au dynamisme démographique de l'Afrique, la francophonie est l'espace linguistique à la plus forte croissance : +143 % prévu entre 2015 et 2065 (+62 % pour l'anglais), selon l'ONU. D'ici à 2065, un milliard de personnes devraient parler français, soit cinq fois plus qu'en 1960, au deuxième rang des langues internationales derrière l'anglais et au troisième des langues les plus parlées (internationales ou pas).

Le français est actuellement cinquième après le mandarin, l'anglais, l'espagnol et, suivant les estimations, l'arabe ou l'hindi, selon l'Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.