Accéder au contenu principal
Info éco

Affaire Cambridge Analytica : Facebook sommé de s'expliquer

Capture d'écran France 24

L'étau se resserre autour de Facebook. Le Congrès américain, l'Union européenne et le Parlement britannique ont tous trois demandé à entendre son fondateur et PDG, Mark Zuckerberg. Le réseau social est vivement critiqué depuis des révélations impliquant Cambridge Analytica. Cette entreprise britannique aurait illégalement siphonné 50 millions de compte Facebook pour influencer l'élection américaine de 2016. De part et d'autre de l'Atlantique, les législateurs veulent comprendre.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.