Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée, la marche de l'opposition réprimée par la police

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le président turc, justicier ou opportuniste ?

En savoir plus

LE DÉBAT

"Davos du désert" à Riyad entre tensions et contrats

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Stéphane Troussel : "L'État est défaillant en Seine-Saint-Denis"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Joachim Son-Forget : "Je ne suis pas déçu par l'action du président"

En savoir plus

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

Propriété intellectuelle: Trump annoncera jeudi des mesures contre Pékin

© AFP | Le président Donald Trump le 10 mars 2018 dans les jardins de la Maison Blanche

WASHINGTON (AFP) - 

Le président américain Donald Trump annoncera jeudi les mesures qu'il entend prendre à l'encontre de la Chine, accusée de vol de propriété intellectuelle, a indiqué mercredi la Maison Blanche.

"Demain, le président annoncera les mesures qu'il a décidé de prendre sur la base de l'enquête au titre de l'article 301 (...) sur la façon dont la Chine (...) dérobe les technologies américaines et la propriété intellectuelle", a indiqué à l'AFP Raj Shah, porte-parole de la Maison Blanche.

Avant même l'annonce américaine, qui fait l'objet d'intenses spéculations depuis plusieurs semaines, Pékin a lancé une vive mise en garde à Washington.

Appelant les Etats-Unis à "raison garder" et à ne pas agir "sous le coup de l'émotion", le Premier ministre chinois Li Keqiang a averti qu'une guerre commerciale entre les deux grandes puissances "ne profiterait à personne" et que nul n'en sortirait vainqueur.

Mercredi, le nouveau président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell, a reconnu qu'une possible guerre commerciale entre les Etats-Unis et certains de ses partenaires commerciaux constituait désormais un risque "plus important" pour l'économie que par le passé.

Mais le locataire de la Maison Blanche, qui a fait du colossal déficit commercial américain avec la Chine un cheval de bataille, affiche depuis plusieurs semaines sa volonté d'aller à l'affrontement sur ce dossier.

Washington s'inquiète en particulier du système de coentreprises imposé par Pékin aux entreprises américaines: en contrepartie d'un accès au marché chinois, ces firmes sont obligées de partager avec des partenaires locaux une partie de leur savoir-faire technologique.

© 2018 AFP