Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Conférence sur la Libye à Palerme : chaos, division ... vers un échec ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

JP Bimeni : premier album épicé d'une voix burundaise de l'exil

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Antonio Guterres et Audrey Azoulay sondent les futurs défis à la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Italie : budget provocateur ou déficit démocratique ?

En savoir plus

L’invité du jour

Pédophilie : "Une catastrophe pour les victimes, une catastrophe pour l’Église"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juncker : "Ce n'est pas le président des États-Unis qui fixe nos agendas"

En savoir plus

LIGNE DIRECTE

Ces Tunisiens qui se mobilisent pour sauver leur patrimoine

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Porochenko n'est pas un tsar, contrairement à Poutine"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'appel d'Emmanuel Macron à sécuriser le cyberespace

En savoir plus

Amériques

États-Unis : Donald Trump engage des mesures contre les importations chinoises

© AFP (archives) | Donald Trump a annoncé ses mesures jeudi 22 mars pour lutter contre le déficit commercial avec la Chine.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2018

Le président américain a évoqué jeudi des mesures punitives contre les importations chinoises, d'un montant pouvant atteindre "60 milliards de dollars". Donald Trump souhaite lutter contre les vols de propriété intellectuelle du géant asiatique.

Donald Trump a une nouvelle cible : la Chine. Le président américain a engagé jeudi 22 mars des mesures commerciales visant Pékin, déclarant que le déficit des États-Unis vis-à-vis du pays à 504 milliards de dollars (410 milliards d'euros) était "hors de contrôle" et évoquant "une situation de vol de propriété intellectuelle incroyable".

"C'est le plus gros déficit d'un pays dans l'histoire de notre monde. Il est hors de contrôle", a-t-il dit avant de signer la Section 301 du Trade Act et un memorandum. "Nous sommes face à une situation de vol de propriété intellectuelle incroyable qui, de la même manière, porte sur des centaines de milliards de dollars."

>> À lire : Ross, Navarro, Lighthizer : les trois mousquetaires du protectionnisme américain

Le président Trump a évoqué une série de mesures punitives contre des importations chinoises d'un montant pouvant atteindre "60 milliards de dollars". Il a signé la Section 301 du Trade Act, la loi de 1974 sur le commerce, qui autorise le président à prendre des mesures de rétorsion contre un pays tiers en cas de conflit commercial.

Le président a toutefois tenu à préciser que la Chine est un pays "ami", ajoutant qu'il avait "un immense respect pour le président Xi [Jinping]". Il a aussi insisté sur son excellente relation personelle avec le dirigeant chinois.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 22/03/2018

  • BUDGET

    États-Unis : accord budgétaire au Congrès pour éviter un "shutdown"

    En savoir plus

  • PROTECTIONNISME

    Taxes américaines : l'UE et Washington veulent trouver une solution "acceptable"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attentats aux colis piégés au Texas : le principal suspect s'est suicidé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)