Accéder au contenu principal

Football : les Bleus renversés à domicile par une surprenante Colombie

Au Stade de France, les Bleus ont été battus par la Colombie (2-3).
Au Stade de France, les Bleus ont été battus par la Colombie (2-3). Franck Fife, AFP

Après une belle première période, l'équipe de France de football a totalement sombré au retour des vestiaires et concédé une inquiétante défaite face à la Colombie (2-3). Les Bleus tenteront de se reprendre contre la Russie, le 27 mars prochain.

Publicité

À défaut d'avoir pu dégager beaucoup de certitudes, Didier Deschamps aura matière à réflexion, au soir du premier des deux amicaux printaniers de l'équipe de France de football, vendredi 23 mars, face à la Colombie. Dans un Stade de France plein à craquer, les Bleus ont montré deux visages bien différents, concédant une défaite pour le moins inquiétante face à des "Cafeteros" réalistes (2-3). Brillants malgré quelques imperfections avant la pause, les hommes de "DD" ont totalement sombré après la pause.

Dans la foulée d'un avant-match marqué par une minute de silence observée en hommage aux victimes de l'attaque terroriste dans l'Aude, Français et Colombiens ont débuté la rencontre tambour battant. Un duel de haute intensité marqué par un énorme pressing des hommes de Didier Deschamps, et qui n’a pas tardé à payer pour ces Bleus incisifs d'entrée.

Sur une passe lumineuse, après une longue période de possession, Lemar a alerté Digne côté gauche. Le latéral, bien aidé par une faute de main d’Ospina dans les cages colombiennes, est parvenu à trouver Giroud. Et seul aux six mètres, l’attaquant d’Arsenal s'est offert son 30e but en équipe de France, le neuvième en autant de rencontres sous les couleurs de la sélection (1-0, 11e).

Puis de passeur, Lemar s'est mué ensuite en buteur. Sur un contre éclair mené par Sidibé, Griezmann a hérité du ballon puis délivré une merveille de talonnade pour Mbappé. Altruiste, le nouveau numéro 10 des Bleus a servi Lemar côté gauche. Une offrande que n'a pas gâchée le Monégasque, doublant la mise d'un tir croisé imparable (2-0, 26e).

Dominés, les Colombiens ont toutefois profité d’un coup du sort pour recoller dans la foulée. Sur une montée anodine, Muriel a adressé un centre enroulé devant le but des Bleus. À l'arrêt, la défense française a laissé filer le ballon en direction de Lloris qui, surpris par la trajectoire, l'a accompagné du regard dans le petit filet opposé (2-1, 28e).

Revigorés, les "Cafeteros" n’en ont pas moins été de nouveau mis en danger. Griezmann, notamment, est passé tout près de donner aux Bleus un nouvel avantage de deux buts, mais il s'est heurté, au duel, à un Ospina revanchard (39e).

Après le repos, les Bleus sombrent

Au retour des vestiaires, les Français ont continué à tenir le ballon, mais ce sont les visiteurs qui se sont illustrés en premier. Muriel, parfaitement servi dans l’axe, est passé tout près de l’égalisation, mais sa reprise de volée du droit a fui le cadre (48e).

Et au fil des minutes, les coéquipiers de Raphaël Varane ont baissé pavillon. Sur un ballon perdu par le Madrilène à une vingtaine de mètres des buts de Lloris, Muriel, une fois encore, est passé tout près de marquer mais le portier des Bleus a cette fois répondu présent (55e).

Il n’a cependant fait que repousser l’inéluctable. Sur un nouveau ballon perdu à 35 mètres des buts, James s’est retrouvé seul côté droit et a trouvé Falcao en retrait. Jusqu’ici transparent, "El Tigre" n’a pas tremblé à l’heure de remettre les compteurs à zéro (2-2, 62e). En perte de vitesse, les Bleus ont bien tenté de réagir, mais même les entrées de Dembélé, Pogba, Ben Yedder et Thauvin n’ont pas suffi à forcer la décision.

Puis, à cinq minutes de la fin du match, le cauchemar a pris forme. Umtiti, auteur d'une faute dans la surface, a offert à Quintero le pénalty de la victoire (2-3, 85e), plongeant le banc bleu dans la sinistrose. Un épilogue catastrophique pour l'équipe de France, qui aura donc du grain à moudre dans les prochains jours. Et beaucoup de travail pour resserrer les boulons d'ici à mardi, alors se profile un second amical face à la Russie, le dernier avant l'annonce de la liste 23 Bleus (mi-mai) qui participeront au Mondial-2018.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.