Taxation des géants du numérique : l'UE lance l'offensive

Capture d'écran France 24

La Commission européenne a dévoilé mercredi un plan en deux volets destiné à mieux taxer les géants du web, montrés du doigt pour leurs pratiques d'optimisation fiscale agressive. Elle préconise une taxe provisoire de 3% portant sur les revenus (et non les profits, comme le veut l'usage) générés par l'exploitation d'activités numériques. Pour épargner les startups, cette taxe ne visera que les groupes dont le chiffre d'affaires annuel mondial dépasse 750 millions d'euros.