Accéder au contenu principal

Le film d'un youtubeur sur le "scandale de l'huile de palme" fait un carton

Capture d'écran / YouTube

Accompagné d'un journaliste de la RTS, le youtubeur Le Grand JD est parti sur l'île de Bornéo pour filmer le drame de la déforestation causée par la culture de l'huile de palme.

PUBLICITÉ

Avec plus de 700 000 vues en moins de 24 heures sur YouTube, c'est déjà un des gros succès documentaire de ce début d'année 2018. Dans une vidéo de 25 minutes mise en ligne dimanche 25 mars, le youtubeur suisse Le Grand JD raconte le "scandale de l'huile de palme", un film produit par la Radio Télévision Suisse (RTS) qui a vite pris la place de numéro 1 de la (parfois sulfureuse) page Tendances de YouTube.

VOIR AUSSI : Chasse, trafic, huile de palme : qui tue vraiment les orangs-outans ?

Pendant près d'une demie heure, Julien Donzé, alias Le Grand JD, accompagné d'un journaliste de la RTS, Bernard Genier, racontent leur voyage sur l'île de Bornéo, en Malaisie, où ils ont constaté les ravages de la déforestation causée par la culture de l'huile de palme.

"On traverse la forêt et on tombe sur ce genre de tranchées réalisées par des bulldozers en plein milieu de la jungle. Ils créent ces tranchées pour se rendre vers des arbres spécifiques, les coupent pour les vendre et détruisent tout sur leur passage. C'est n'importe quoi", raconte-t-il en début de vidéo, au milieu d'une de ces tranchées.

Au cours de leur voyage au milieu de la jungle (filmé comme un vlog où ils tentent d'échapper – en s'en amusant – aux immenses araignées, aux scorpions et aux sangsues), ils découvrent l'écosystème et les locaux menacés par cette déforestation.

"On est dans une espèce de pharmacie géante et tout ça est en train de disparaître", explique Julien Donzé à la caméra après une petite session des indiens Penan lui faisant découvrir les propriétés des différentes plantes présentes dans la jungle.

Une bonne introduction au sujet

Pendant toute la vidéo, JD joue le rôle du candide et sert de proxy pour les spectateurs, quand les indiens Penan et le journaliste de la RTS lui donnent des informations pour lui expliquer qu'ils craignent que dans dix ans, tout aura disparu si l'on ne fait rien pour l'empêcher.

"Je trouve ça magnifique de pouvoir produire ce genre de reportage avec la RTS : pouvoir s'allier avec des journalistes compétents qui ont vu ça il y a vingt ans, qui sont déjà venus, et pouvoir informet la communauté et la jeune génération qui sont le futur, c'est magique", explique-t-il, interrogé par un autre journaliste de la RTS, lors de la promotion du documentaire.

Les fans de documentaire regretteront sans doute que la vidéo n'aille pas plus en profondeur, mais elle constitue une très bonne introduction au sujet, et comme l'explique JD à la fin, ceux intéressés peuvent aussi aller voir le premier reportage de la RTS sur le sujet, réalisé il y a 17 ans de cela.

Les réactions à la vidéo semblent très positives. Sur YouTube, le ratio "like"/"dislike" est de plus de 250. Les commentaires sont quasiment tous positifs. Même chose sur Twitter, où les présentations du documentaire sont énormément relayées, et où plusieurs influenceurs ont loué le travail du Grand JD et de la RTS. Et dans le drama quotidien de YouTube, c'est aussi une petite victoire.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.