Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Bioéthique, le tournant ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La marine marocaine tire sur une embarcation de migrants, faisant un mort

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls traverse la frontière pour devenir maire

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Ugo Bernalicis : "La France de Macron rejoint Salvini"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Amélie de Montchalin : "Ce budget affirme que le travail paie"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Reza : "Je ne suis pas photographe de guerre, je suis correspondant de paix "

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vers un baril de pétrole à 100 dollars d'ici fin 2018 ?

En savoir plus

Amériques

Tuerie de la mosquée de Québec : l'accusé plaide coupable

© AFP | Un selfie non daté d'Alexandre Bissonnette, l'auteur de la tuerie du 29 janvier 2017 de la mosquée de Québec.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/03/2018

Alexandre Bissonnette, accusé d'être l'auteur d'une fusillade en janvier 2017 dans une mosquée de la ville de Québec, a plaidé coupable, mercredi. La tuerie avait fait six morts et 35 blessés dont quatre enfants. Il encourt la perpétuité.

Le Québécois Alexandre Bissonnette, 28 ans, a reconnu, mercredi 28 mars, être l'auteur de la tuerie qui a fait six morts parmi les fidèles de la mosquée de Québec le 29 janvier 2017, mettant ainsi fin à son procès.

Cet ex-étudiant aux idées nationalistes a plaidé coupable des 12 chefs d'accusations portés contre lui et a été immédiatement reconnu comme tel par le juge. Bissonnette devrait être désormais condamné à perpétuité, dont 25 ans incompressibles.

>> À voir : Alexandre Bissonnette, un solitaire aux idées d'extrême droite

Après avoir pénétré dans la mosquée après la dernière prière, Alexandre Bissonnette avait tiré sur un groupe d'une quarantaine de musulmans faisant six morts et 35 blessés dont quatre enfants.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait alors décrit la fusillade comme un attentat, mais le parquet n'a pas inculpé Alexandre Bissonnette pour terrorisme. La police l'a décrit comme un "loup solitaire".

Les tueries de masse sont rares au Canada où la législation sur le contrôle des armes est plus stricte qu'aux États-Unis.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 28/03/2018

  • CANADA

    Attentat à Québec : les Canadiens rendent hommage aux victimes

    En savoir plus

  • CANADA

    Le suspect de l'attentat à Québec : Alexandre Bissonnette, un solitaire aux idées d'extrême droite

    En savoir plus

  • CANADA

    Attentat dans une mosquée de Québec : un étudiant d'extrême droite arrêté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)