Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie turque fragilisée par l'inflation et la chute de la monnaie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

En savoir plus

Découvertes

Un chien errant pique un livre dans une librairie et prend son destin en main

© Capture YouTube

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 29/03/2018

Ne pas pleurer. Ne pas pleurer. D’accord, pleurer un peu.

Soyons honnêtes, les possibilités de refaire sa vie au bien au chaud sur un canapé lorsqu’on est un chien errant au Brésil sont relativement minces. Mais un chien des rues de Novo Hamburgo, une ville de la région de Porto Alegre, a tiré brillamment son épingle du jeu.

VOIR AUSSI : Culture pour tous : un cinéma de San Francisco organise une projection de "L’Île aux Chiens" pour les chiens

Alors qu’il avait élu domicile depuis quelques temps devant la porte d’entrée de la librairie "Infinity", l’animal s’est décidé un beau jour à faire passer un message aux humains qui, sans doute, l’ignoraient du matin au soir. Comment ? En s’introduisant dans le magasin et en volant un livre. Un livre bien précis. D’après le personnel de l’enseigne, jamais le chien n’avait avant cette fois-là tenté de s’introduire dans le magasin, et encore moins d’y voler quelque chose, rapporte BoredPanda.

Sur les images de vidéo-surveillance, partagée sur la page Facebook de la librairie, on le voit ainsi franchir pour la première fois les portes de la boutique, et s’emparer, déterminé, d’un livre posé sur un étal.

Aussitôt dehors, le vigile du magasin le repère et lui reprend l’objet : le roman d’ 'Elena Ferrante "Les jours de mon abandon".

"Les jours DE MON ABANDON."

Sur lequel il a laissé les traces de ses petites dents.

Jackpot : les réseaux sociaux brésiliens ont relayé son message de toutes parts. Et le voilà désormais à l’adoption.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 29/03/2018