Accéder au contenu principal

Les deux Corées se retrouvent pour préparer un exceptionnel sommet

Le ministre sud-coréen de l'Unification, Cho Myoung-gyon, et son homologue Ri Son-gwon, lors d'une réunion dans le village frontalier de Panmunjom, le 29 mars 2018.
Le ministre sud-coréen de l'Unification, Cho Myoung-gyon, et son homologue Ri Son-gwon, lors d'une réunion dans le village frontalier de Panmunjom, le 29 mars 2018. Korea Pool, AFP

Les représentants de l'Unification des deux Corées se sont rencontrés, jeudi, dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule pour préparer un rare sommet prévu le 27 avril entre Kim Jong-un et son homologue sud-coréen Moon Jae-in.

PUBLICITÉ

De hauts représentants des deux Corées se sont retrouvés jeudi 29 mars en amont d'un rarissime sommet intercoréen, quelques jours à peine après les débuts de Kim Jong-un sur la scène internationale avec une visite surprise en Chine.

Les délégations sud et nord-coréennes, fortes chacune de trois membres, se sont rencontrées au Pavillon de l'unification, du côté nord-coréen de Panmunjom, village frontalier où fut signé l'armistice de la guerre de Corée (1950-53), dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule.

Le sommet entre le dirigeant nord-coréen et le président sud-coréen Moon Jae-in aura lieu le 27 avril, ont-ils annoncé. La rencontre, la troisième seulement du genre depuis la guerre dr 1950-53, aura également lieu dans la DMZ. Elle doit précéder un face-à-face historique avec le président américain Donald Trump en mai.

>> À lire : la dénucléarisation, arme diplomatique de Kim Jong-un

Le ministre de l'Unification Cho Myoung-gyon, le chef de la délégation sud-coréenne, avait annoncé prévoir "de bonnes discussions avec le Nord pour un sommet intercoréen réussi en avril".

La délégation nord-coréenne est conduite par Ri Son-gwon, qui préside le Comité nord-coréen pour la réunion pacifique de la péninsule. Parallèlement, le chef de la diplomatie chinoise Yang Jiechi, est attendu jeudi à Séoul pour informer Moon Jae-in des résultats de la visite à Pékin du numéro un nord-coréen.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.