Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Rachid Ndiaye, le ministre guinéen de la communication, s'exprime sur la crise politico-sociale que traverse le pays

Par : Nicolas GERMAIN Suivre | Mounia KACEM | Sadia MANDJO
2 mn

En réponse à l'opposition qui accuse son parti de fraude, Rachid Ndiaye, le ministre guinéen de la Communication, estime que "les contentieux électoraux relèvent de la justice et qu'il faut les laisser exercer librement leur devoir". Quant aux manifestations contre les violences policières dans le pays, il assure que "des efforts sont faits pour donner des réponses et rassurer". Enfin, le ministre juge "légitime qu'Alpha Condé décide de continuer de mener à bien les projets entamés".

Publicité

Les autorités camerounaises jouent-elles l'apaisement face aux séparatistes anglophones ? Paul Atanga Nji, le ministre de l'Administration territoriale achève  une tournée dans le sud-ouest du pays. Il affirme que le gouvernement "est prêt à dialoguer, mais uniquement avec ceux qui recherchent l'unité du Cameroun". Durant cette visite, il n'a rencontré aucun des leaders de la contestation anglophone.

Enfin, qui a tué Dulcie September ? 30 ans jour pour jour après le meurtre de la représentante de l'ANC en France, la question reste sans réponse. La compagne de lutte de Nelson Mandela enquêtait à l'époque sur le trafic de materiel militaire entre Paris et Prétoria.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.