Privatisation du rail : le cas britannique, l'exemple à ne pas suivre ?

Conformément au calendrier imposé par l'UE, la France s'apprête à ouvrir son réseau ferroviaire à la compétition. Les premiers concurrents privés du TGV pourront rouler en toute liberté dès 2021. Objectif : rendre plus compétitif l'opérateur public historique. De l'autre côté de la Manche, les Britanniques ont privatisé le rail depuis les années 1990 mais les usagers n'en sont pas satisfaits. Les syndicats français le citent souvent l'exemple à ne pas suivre. Reportage de nos envoyés spéciaux.

Publicité

Une émission préparée par Rebecca Martin et Gaëlle Essoo.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine