Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie turque fragilisée par l'inflation et la chute de la monnaie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Salzbourg au centre la scène européenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Armée algérienne : le grand nettoyage?

En savoir plus

LE DÉBAT

Audition de Benalla au Sénat : malaise au sommet

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les Frères Sisters", western fraternel et meurtrier

En savoir plus

Amériques

Le PDG de Facebook va témoigner devant le Congrès le 11 avril

© Mandel Ngan, AFP | Le jeune PDG a aussi été invité à s'expliquer par la commission judiciaire du Sénat le 10 avril.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/04/2018

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a accepté de témoigner le 11 avril devant le Congrès sur le scandale de l'exploitation des données personnelles de ses utilisateurs par la société Cambridge Analytica.

Le PDG de Facebook sera auditionné le 11 avril à la Chambre des représentants américaine. Mark Zuckerberg témoignera sur le scandale de l'exploitation des données personnelles de ses utilisateurs par la société Cambridge, ont annoncé des élus mercredi 4 avril.

>> À lire aussi : Le scandale qui fait trembler l'empire Facebook

L'audition aura lieu à 10 h devant la commission du Commerce et de l'Énergie de la Chambre, ont confirmé son président républicain, Greg Walden, et son membre démocrate Frank Pallone, qui espèrent que l'audition "permettra aux Américains de mieux comprendre ce que deviennent leurs données personnelles en ligne".

Ce ne devrait pas être le seul interrogatoire de Mark Zuckerberg au Congrès, où l'affaire Cambridge Analytica a provoqué un scandale. La société, employée par l'équipe de campagne de Donald Trump en 2016, est accusée d'avoir exploité les données personnelles de 50 millions d'utilisateurs de Facebook sans qu'ils en aient conscience.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 04/04/2018

  • FACEBOOK

    Données personnelles et Facebook : perquisition au siège de Cambridge Analytica à Londres

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Scandale Cambridge Analytica : Facebook face à une campagne de désabonnements

    En savoir plus

  • INTERNET

    Scandale Cambridge Analytica : Facebook finit par reconnaître des erreurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)