Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Découvertes

En Chine, la construction du plus grand pont du monde a nécessité une quantité d'acier équivalente à 60 tours Eiffel

© BLOOMBERG/GETTY IMAGES

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 05/04/2018

De quoi dynamiser encore un peu plus le Delta de la rivière des Perles. Oui, c'est un joli nom.

Du long de ses 55 kilomètres, le tout nouveau pont construit en Chine bat des records, et promet de relier Hong-Kong et Macao à la ville de Zhuhai en Chine continentale. Il devrait être ouvert au public durant ce mois d'avril, selon l'AFP

VOIR AUSSI : En Chine, Kim Jong-un effectue sa première visite secrète à l'étranger

Ce gigantesque projet aurait, selon les estimations, coûté à la Chine environ 15 milliards de dollars, un budget réparti entre la province du Guangdong, Hong-Kong et Macao. Mais ce n'est pas le chiffre le plus impressionnant : en effet, il aurait fallu plus de 420 000 tonnes d'acier pour le construire, soit l'équivalent de 60 tours Eiffel, comme le fait justement remarquer Business Insider. Rien que ça. 

Achevé au début du mois de mars, le chantier aura duré un peu plus de 8 ans. Le pont est notamment constitué de deux îles artificielles, et un tunnel sous-marin de 6 kilomètres est placé à son extrémité. 

Cependant, une photo du pont sur laquelle on voit des blocs de bétons détâchés de la structure des îles artificielles a quelque peu fait scandale. Les autorités en charge de la structure ont répondu mercredi 4 avril qu'il s'agissait de "tétrapodes installés ça et là pour une raison purement esthétique", rapport The Standard. Hmmm. D'accord. 

Ce n'est pas la première fois que la Chine repousse  les frontières de l'architecture, et plus particulièrement de ponts. En 2015, le pays inaugurait un immense pont en verre, construit à... 1 180 mètres d'altitude.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 05/04/2018