Accéder au contenu principal
Invité du jour

Le "pianiste de Yarmouk" Aeham Ahmad : "Je suis triste, en colère et je me sens coupable"

Le musicien palestinien Aeham Ahmad a grandi en Syrie dans le camp de Yarmouk, à Damas. Quand la guerre a éclaté et que le régime de Bachar Al-Assad a décidé d’assiéger son quartier, Aeham Ahmad a emmené son piano dans les ruines et il a joué. Ses vidéos ont fait le tour du monde. Aujourd’hui réfugié en Allemagne, Aeham Ahmad raconte son histoire bouleversante dans un livre : "Le pianiste de Yarmouk". Il y est question de la guerre, de la faim, mais aussi de musique, d’amour et d’espoir.

PUBLICITÉ
Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.