Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

EUROPE

Affaire Skripal : la fille de l'ex-espion russe empoisonnée au Novitchok est sortie de l'hôpital

© Compte Facebook de Ioulia Srkipal, AFP | Ioulia Skripal a été retrouvée empoisonnée avec son père le 4 mars 2018 à Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/04/2018

La fille de l'ex-espion russe Serguei Skripal est sortie de l'hôpital lundi, plus d'un mois après son empoisonnement, ont rapporté mardi des médias britanniques. Elle se trouve désormais dans un lieu sécurisé.

Ioulia Skripal, qui comme son père Sergueï, un ex-espion russe, a été empoisonnée le 4 mars dans le sud de l'Angleterre, a quitté l'hôpital, ont rapporté mardi 10 avril la BBC et Sky News. La jeune femme de 33 ans est sortie, lundi, de l’établissement et se trouve actuellement dans un lieu placé sous sécurité, a ajouté la BBC.

Sergueï et Ioulia Skripal ont vu leur état de santé s'améliorer au fil des dernières semaines, après l'état critique dans lequel l'empoisonnement à l'agent innervant Novitchok les avait plongés.

Dès le 6 avril, les médecins avaient déclaré que les deux patients allaient bien mieux et Ioulia avait confirmé qu'elle retrouvait des forces de jour en jour.

Grave crise diplomatique

Londres juge fortement probable que l'empoisonnement ait été commis par la Russie, ce que Moscou dément catégoriquement.

L'affaire a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou et les pays occidentaux, qui s'est traduite par la plus importante vague d'expulsions croisées de diplomates de l'Histoire.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 10/04/2018

  • ROYAUME-UNI

    Affaire Skripal : l'ambassadeur russe à Londres veut rencontrer Boris Johnson

    En savoir plus

  • AFFAIRE SKRIPAL

    Ioulia Skripal s'exprime pour la première fois depuis son empoisonnement

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Affaire Skripal : Moscou riposte et expulse des diplomates européens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)