Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

FRANCE

La France veut retirer la Légion d'honneur à Bachar al-Assad

© Sana, AFP | Bachar al-Assad a reçu la Légion d'honneur en 2001 des mains de l'ex-président Jacques Chirac.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/04/2018

La présidence française a engagé une procédure de retrait de la Légion d'honneur attribuée au président syrien Bachar al-Assad par Jacques Chirac en 2001, a indiqué l'entourage d'Emmanuel Macron.

La présidence française a engagé des démarches visant à retirer sa Légion d'honneur, la plus haute distinction du pays, au président syrien Bachar al-Assad.

"L'Élysée confirme qu'une procédure disciplinaire de retrait de la Légion d'honneur à l'endroit de Bachar al-Assad a bien été engagée", a fait savoir, lundi 16 avril, l'entourage d'Emmanuel Macron.

Le président syrien a reçu cette décoration en 2001 des mains de Jacques Chirac, qui l'avait élevé au grade de Grand'croix de la Légion d'honneur, un an après avoir succédé à son père Hafez al-Assad à la tête de la Syrie.

Cette annonce intervient alors que la France a participé dans la nuit de vendredi à samedi à une opération militaire occidentale contre des sites syriens après une attaque chimique imputée au régime de Bachar al Assad.

"Des actes contraires à l'honneur"

Le retrait d'une Légion d'honneur se fait sur proposition du grand chancelier de la Légion d'honneur, en l'occurrence le président de la République, et requiert l'avis du ministre des Affaires étrangères et du conseil de l'ordre de la grande chancellerie.

Depuis 2010, un décret permet de déchoir plus facilement un étranger ayant "commis des actes contraires à l'honneur". La Légion d'honneur a ainsi déjà été retirée au cycliste américain Lance Armstrong ou au styliste britannique John Galliano.

Pour les Français, cette distinction est automatiquement retirée à toute personne condamnée à au moins un an de prison ferme.

Une fois la décision prise, le retrait est officialisé par un décret du chef de l'État.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/04/2018

  • SYRIE

    Frappes en Syrie: un faible impact sur le déroulement du conflit

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée syrienne annonce avoir repris l'intégralité de la Ghouta orientale

    En savoir plus

  • MOYEN-ORIENT

    Ligue arabe : "La Syrie ne reviendra pas sans l’accord des pays du Golfe"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)