Accéder au contenu principal
Invité du jour

" 'Bagdad mon amour' est d’abord une exposition manifeste"

Célébrer l’art, l’architecture, le patrimoine irakien, telle est l’idée de l’exposition "Bagdad mon amour", à Paris. Morad Montazami, son conservateur, souhaite créer les ponts à travers l’histoire et la culture de l’Irak. On y croise d’anciens clichés de la capitale, des œuvres modernes et même des reconstitutions de pièces archéologiques détruites par l’organisation État islamique.

Publicité

L’exposition "Bagdad mon amour" est à voir jusqu’au 29 juillet à l'Institut des cultures d'Islam à Paris.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.