Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Congo-Brazaville : Un opposant menacé de mort en France.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Arthur Mitchell : la mort d'une étoile

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

Amériques

Cuba : Raul Castro quittera la tête du parti unique en 2021

© www.cubadebate.cu, AFP | Photo d'archives datant du 8 juillet 2016, montrant Raul Castro aux côtés de Miguel Diaz-Canel au Parlement cubain, à La Havane (photographie issue du site officiel www.cubadebate.cu)

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/04/2018

Alors que Miguel Diaz-Canel Bermudez a pris ses fonctions en tant que président de Cuba, Raul Castro a confirmé qu'il quitterait en 2021 le poste de Secrétaire général du Parti communiste de Cuba (PCC).

Raul Castro restera à la tête du parti communiste de Cuba jusqu'en 2021, conformément à ce que prévoit son mandat. Le désormais ex-président de l'île a confirmé, jeudi 19 avril, la date de son retrait du poste de secrétaire général du parti unique devant l'Assemblée nationale.

Ce poste reviendra ensuite à Miguel Diaz-Canel, qui a été intrônisé comme nouveau président de Cuba par les députés le même jour, également l'anniversaire de la victoire de la baie des Cochons, en 1961, considérée à Cuba comme "la première défaite de l'impérialisme yankee en Amérique latine".

>> À lire : Miguel Diaz-Canel, le nouveau visage de l'après-Castro

Raul Castro pourra donc accompagner le nouveau président du Conseil d'État en gardant les fonctions de Secrétaire général du parti unique, qu'il ne devrait abandonner qu'en 2021.

>> À lire : Raul Castro quitte le pouvoir avec un bilan en demi-teinte

"Raul a l'expérience, le leadership et la reconnaissance pour conseiller le gouvernement et donner une cohérence au travail politique du parti en fonction des changements à mener", note le politologue cubain Esteban Morales, interrogé par l'AFP.

>> À voir : Le bilan des années Castro

Avec AFP

Première publication : 19/04/2018

  • CUBA

    Cuba : Raul Castro quitte le pouvoir avec un bilan en demi-teinte

    En savoir plus

  • CUBA

    Cuba : Miguel Diaz-Canel, le nouveau visage de l'après-Castro

    En savoir plus

  • CUBA

    Vidéo : "Je suis venu rendre hommage à Fidel pour ne pas perdre mon travail"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)